Art de vivre, Magasinage

[Magasinage] Non au «Urban Outfitters»

TRbrooklyn24

Bon, je l’avoue, j’ai déjà acheté là-bas. Même si je trouve leurs vêtements trop chers et leurs accessoires encore plus. Je ne me suis jamais posée de questions sur le Urban Oufitters, pas plus que je m’en pose sur le Smart Set, le Simons, le Garage ou n’importe quel autre magasin.

Mais là, j’ai commencé à me poser des questions, tranquillement en allant sur leur site internet. Contrairement à tous les autres sites de boutiques, on ne peut pas voir la marchandise… Pourquoi?

Parce que le site de Urban Outfitters ne respectait pas la Charte sur la langue française (article 52) et offrait le site exclusivement en anglais. Et ce, depuis 2009! Alors, depuis 2009, on ne peut avoir accès au site, puisqu’il n’est pas bilingue. C’est une grosse entreprise qui aurait eu le temps, en 5 ans, de régler ce pépin. Mais ce n’est toujours pas le cas.

Hum… Ça me dérange.

En fouillant un peu, je me suis aperçue qu’Urban Oufitters a été accusé à plusieurs reprises de plagiat, surtout en ce qui touche ses accessoires. La rumeur voulant qu’il s’inspire des créations de designer sur Etsy.com. Une designer a entre autres porté plainte et les bijoux (qui ressemblaient étrangement à ceux qu’elle crée) ont été retirés des étalages.

En continuant de fouiller, j’ai réalisé qu’il y a souvent eu de la marchandise de mauvais goût en vente dans les boutiques et en ligne (aux États-Unis, parce qu’ici, nous n’y avons pas accès, on se souvient de la violation de la charte de la langue française).

Dans la majorité des cas, après plusieurs plaintes, les articles en question ont été retirés de la vente. Moi-même, qui suit plutôt ouverte d’esprit et pro-liberté d’expression et qui voit de l’humour dans tout, j’ai été choquée par certains articles. Voici quelques exemples :

 

 

Un verre a shooter «prescription shoot»

Un verre à shooter «prescription shoot»

 

Un dérivé de Monopoly : «Ghettopoly»

Un dérivé de Monopoly : «Ghettopoly»

 

Les Irlandais et l'alcool/Les filles faciles et l'alcool

Les Irlandais et l’alcool/Les filles faciles et l’alcool

 

Un t-shirt de dépression

Un T-shirt de dépression

L’actrice Sophia Bush a d’ailleurs été SCANDALISÉE par le T-shirt «Eat Less» (et je dois dire que je l’appuie entièrement). Elle a appelé au boycott de la boutique en écrivant une lettre ouverte sur son blogue et en répliquant avec un T-shirt «0 is not a size».

650x377xeat-less.png.pagespeed.ic.W3XHSbtviR

 

urban-outfittersEn fouillant encore plus, je dois avouer qu’Urban Oufitters est passé maître dans l’art de la controverse. Pour de multiples produits, ils ont suscité les plaintes de plusieurs regroupements : la communauté homosexuelle, irlandaise, celle de la nation Navajo sans oublier la communauté juive et mexicaine. Pour ne nommer que celles-là. Et la liste est longue.

Alors, qu’est-ce que je peux faire? Je sais que ce n’est pas beaucoup, mais je peux boycotter ce magasin. Et faire connaître au plus de gens possible, son éthique douteuse.

Voilà qui est fait. Et vous? Que pensez-vous du Urban Oufitters? 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire