Téléséries

[Série-TV] Le phénomène Honey Boo Boo débarque à Musimax

Préparez-vous à rencontrer l’une des familles les plus étranges de l’univers. À partir de mardi prochain, la téléréalité qui a fait sensation sur la chaîne américaine TLC  sera diffusée sur les ondes de Musimax. D’où sort donc cette petite fille qui fait couler autant d’encre ?

 

 

Une enfant de la télé-réalité

Âgée de six ans, Honey Boo Boo, Alana Thompson de son vrai nom, a fait sa première apparition dans la téléréalité Toddlers with Tiaras, qui présentait des fillettes qui participaient à des concours de beauté. Au cœur de cet univers complètement déjanté de mini-jupes et de gloss flash dès la garderie, quelqu’un a repéré la famille Thompson. En effet, le comportement de la mère d’Honey Boo Boo avait de quoi en étonner lorsqu’elle administrait un mélange de Mountain Dew et de Red Bull à sa fille dans le but de la crinquer au maximum avant sa performance devant les juges. Les Thompson ont désormais leur propre téléréalité qui met en vedette non seulement la petite Honey Boo Boo mais également ses parents, ses sœurs et le cochon familial.

Glitzy, le cochon de la famille, a la permission de déféquer sur la table à manger.

 

Une famille un peu particulière

Si vous vous attendiez à suivre le quotidien de gens tranquilles et classy avec ce spin-off de Toddlers and Tiaras, vous serez vite détrompés. La famille, qui s’autoproclame redneck, est loin d’être un exemple de bonnes manières : les Thompson sacrent, crachent, pètent et la petite Honey Boo Boo n’hésite pas à adopter des comportements pour le moins vulgaires pour ses six ans. Le franc-parler de la jeune Alana fait d’ailleurs sensation sur YouTube avec sa prise de position sur les gays.

 

Le tourbillon médiatique autour d’Honey Boo Boo

C’est d’ailleurs pour ces raisons que l’émission soulève autant de réactions : devant une telle famille , le téléspectateur se retrouve dans une drôle de position. Doit-il rire? Doit-il s’indigner ? Doit-il se comparer ? Il va sans dire que notre quotidien nous paraît particulièrement sain à côté de celui de la famille Thompson. Certains croient d’ailleurs que l’émission est scénarisée et que cette famille empoche de copieuses sommes en échange de leur ‘’prestation’’.

 

 

Quoi qu’il en soit, les Thompson semblent s’aimer beaucoup et rigolent beaucoup ensemble. Pour faire connaissance avec Honey Boo Boo et sa bande de joyeux lurons, pas besoin de vous rendre en Géorgie : allumez votre téléviseur dès mardi prochain.

 

@ Musimax, le mardi à 19h et en rediffusion le mercredi à 22h et le dimanche à 20h. 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

2 Commentaires

  • Répondre N. Migneault 7 janvier 2013 a 19 h 24 min

    ” les Thompson sacrent, crachent, pètent et la petite Honey Boo Boo n’hésite pas à adopter des comportements pour le moins vulgaires pour ses six ans. Le franc-parler de la jeune Alana fait d’ailleurs sensation sur YouTube avec sa prise de position sur les gays.”

    Hmmm… ce sont des rednecks qui font la démonstration, voire la valorisation de comportements abrutis (genre gaver la fillette au redbull pour les compétitions les plus immondes qui existent)… ils ont l’air déprimants à observer mais il y a une petite étincelle d’espoir en ce fait que, contrairement à l’image classique du rednecks, ils semblent être ouverts d’esprit. Consolation si ça en est une.

    • Répondre Sabrina Veillette 7 janvier 2013 a 19 h 59 min

      C’est déjà ça ! Merci et continue de suivre Web et Mascara !

    Laisser un commentaire