Art de vivre, Santé & Sexualité

[Sexualité] Le Kaya, un vibreur rabbit à mettre dans votre bas de Noël

Je n’ai jamais vraiment possédé de sextoy; seulement un petit vibrateur qui était une prime à l’achat lorsque j’avais acheté une boîte de condoms et lubrifiant. Belle surprise lorsque j’ouvra la boîte! Et honnêtement, ce petit truc faisait bien mon affaire.

Crédit photo: Web et Mascara

Quand Lelo nous a approché pour tester des produits tous les mois (vous pouvez d’ailleurs lire notre article sur le SONA), je me suis dit pourquoi pas! J’ai donc décidé de tester pour vous le Kaya, de PicoBong, petite soeur de la compagnie Lelo, qu’on appelle aussi un vibreur rabbit dans le jargon du jouet sexuel.

On va se le dire, même si se masturber, c’est bon pour le corps et l’esprit, ça reste tabou et encore plus pour les femmes. J’imagine que c’est ce qui freine certaines à se procurer ces objets. Une certaine gêne accompagne le processus de s’acheter ça.  Par contre, avec les commandes en ligne, plus besoin de se rendre au sex-shop pour le faire. En plus, Lelo est tellement discret dans son emballage, que le livreur de FedEx n’aura aucune idée de ce qui se cache dans votre colis. Peut-être ce sera votre empressement à lui fermer la porte au nez et votre sourire qui lui donnera la puce à l’oreille. Hahaha! La livraison est assez rapide, donc pas besoin d’attendre des semaines pour tester votre joujou.

Alors! Sur le site de Lelo, on dit: “Kaya est un rabbit qui va vous faire bondir : allumez-le et il vous retournera la faveur en quelques secondes.” Je confirme! C’était assez rapide et intense. Parfait pour une petite vite qui libère le méchant! Donc, si vous voulez faire durer le plaisir, allez-y à petites doses.

Je vous suggère également de tester les fonctions avant: il y a douze modes de vibration, donc, ce n’est pas dans le feu de l’action que c’est le temps de trouver le meilleur mode. Certains modes permettent d’ailleurs de faire durer le plaisir (ça titille moins le clitoris) tandis que d’autres t’envoient au 7e ciel dans le temps de le dire: la stimulation est interne et externe en simultané. Ça vous donne une idée. 😉

Mesdames, ce petit objet a tout ce dont vous pouvez rêver: il est bien dur, de la bonne grosseur, et hits right on the spot pour vous faire jouir. Noël s’en vient. Allez! Gâtez-vous!

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

1 Commentaire

  • Répondre [Sexualité] Le Mahana-2 | Web et Mascara 22 février 2019 a 9 h 59 min

    […] voir un des articles qui a été publié sur le blogue par une autre membre de l’équipe (l’article sur le Kaya) où elle mentionnait […]

  • Répondre à [Sexualité] Le Mahana-2 | Web et Mascara Annuler le commentaire