Société

[Société] Le poids? Sans commentaire!

Aujourd’hui, je peux enfin affirmer que je suis bien dans ma peau, malgré les ravages que ma perte de poids a eus, mais il serait vraiment hypocrite de ma part de vous dire que cela a toujours été le cas. Plus jeune, j’ai eu droit à tous pleins de commentaires face à mon poids. Certains se voulaient volontairement mesquins, alors que d’autres étaient tout simplement maladroits. Ces derniers se sont quand même frayé un chemin dans ma tête, si bien que je m’en souviens encore, à 28 ans.

Je pense que nous sous-estimons énormément l’influence de nos paroles, surtout face aux enfants et aux adolescents. Combien d’entre vous avez déjà fait des commentaires du genre :

«  Avez-vous vu tout le poids qu’elle a pris depuis qu’elle s’est séparée? »
«  À sa place, je monterais les escaliers pas mal plus souvent! »
«  À son poids, je ne mangerais pas ce sac de chips! »
« Je ne veux pas porter cette robe, elle me fait des grosses fesses »

Le hic, c’est que lorsqu’on fait ce genre de commentaires, les jeunes qui nous entourent enregistrent ces paroles.

Et si nous essayions, tous ensemble, de changer nos habitudes? Si nous tentions de  se faire des compliments sans faire allusion au poids?

C’est ce que l’organisme ÉquiLibre promouvoie avec la 5e édition de la semaine « Le poids? Sans commentaire! », qui se termine aujourd’hui, ayant comme porte-parole Saskia Thuot.

La porte-parole Saskia Thuot [Source: http://lepoidssanscommentaire.ca]

La porte-parole Saskia Thuot
[Source: lepoidssanscommentaire.ca]

ÉquiLibre, c’est un organisme qui  travaille depuis maintenant 25 ans à sensibiliser les gens à l’importance d’une image corporelle positive, sans égard au poids.

Leur mission : « Prévenir et diminuer les problèmes reliés au poids et à l’image corporelle dans la population, par des actions encourageant et facilitant le développement d’une image corporelle positive et l’adoption de saines habitudes de vie. »

Cette année, ils mettent justement l’emphase sur l’influence de nos mots sur les enfants. Par exemple, une maman qui se prépare pour une sortie avec sa fille et qui décide de se changer à la dernière minute parce qu’elle trouve que sa jupe lui fait des grosses cuisses. La fillette aura fort probablement les mêmes complexes plus tard parce que sa maman, sans en être consciente, lui aura appris que ce n’était pas correct d’avoir de bonnes cuisses… Ou bien, que SES cuisses sont plus grosses que ce qui est acceptable.

Ou encore, la fillette de 6 ans, qui entend sa mère dire qu’elle doit manger une salade au lieu d’un hamburger comme les autres, se retrouvera bien vite assez vieille pour prendre ses propres décisions et donc choisir ses aliments. Voulant suivre les pas de sa maman, elle ira instinctivement vers la salade.

Je ne prône pas la malbouffe en tant que tel. Je prône l’équilibre. Je prône la liberté de choisir un hamburger si c’est ce qu’on a envie de manger cette journée-là, sans avoir peur de ce que la balance affichera le lendemain matin.

[Source: Jennyfer Beauregard]

[Source: Jennyfer Beauregard]

Sur leur site Web, il est possible de vous prêter au jeu et d’imprimer des bulles avec des phrases. Quelques mots sont rayés et vous devrez réinventer la phrase afin d’éviter les allusions au poids. Vous verrez, c’est plus facile à dire qu’à faire!

Vous y trouverez aussi tout plein d’outils afin de non seulement sensibiliser les adultes, mais aussi éduquer les jeunes à une image corporelle saine.

ÉquiLibre a aussi différentes campagnes, tel que la journée sans maquillage (le 6 juin) et la journée internationale sans diète (le 6 mai).

 

Le site Web de la semaine « Le poids? Sans commentaire! » : http://lepoidssanscommentaire.ca/

Le site Web d’ÉquiLibre : http://equilibre.ca/

Le site Web de la porte-parole Saskia Thuot: www.saskiathuot.com

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

1 Commentaire

  • Répondre [Histoires de filles] "Le poids? Sans commentaires!", les résultats | Web et Mascara 19 décembre 2016 a 11 h 47 min

    […] je vous ai jasé de la semaine « Le poids? Sans […]

  • Laisser un commentaire