Art de vivre, Général, Sorties

[SORTIE] Exposition Steven Spazuk – Autres convictions et interprétations

J’ai eu la chance d’aller voir l’exposition de l’artiste Steven Spazuk à la Galerie C.O.A à Montréal. Elle y sera encore jusqu’au 7 février 2015.

Le plus que talentueux Steven Spazuk  Crédit photo: Eric Tremblay

Le plus que talentueux Steven Spazuk
Crédit photo: Eric Tremblay

 

Steven Spazuk

Cet artiste québécois très connu à l’international revient avec son exposition au Québec. Steven Spazuk a exploré la grande palette des arts graphiques : peinture, publicité, design graphique, scénographie.[1] Cette fois-ci, il nous présente ses œuvres confectionnées en grande majorité avec des flammes. Je dois dire que j’ai trouvé cet homme vraiment humble et d’une grande gentillesse.

L’exposition

J’ai été, personnellement, plus qu’impressionnée par ses œuvres, mais également par l’histoire derrière ses créations originales. Spazuk se sert de flammes d’une chandelle ou d’une torche pour créer des formes et ensuite ajouter des détails pour créer des tableaux uniques. Une grande variété de toiles représente des oiseaux. Son amoureuse et lui sont d’ailleurs de grands amateurs d’oiseaux et font de nombreux voyages pour les observer. Pour créer le détail des plumes, il se sert des plumes de vrais oiseaux comme pinceau. Le résultat est magnifique!

Je lui ai demandé comment il avait eu cette idée. Steven se souvient de ses rêves le matin et c’est justement durant son sommeil qu’il a rêvé de quelqu’un qui utilisait ce feu pour faire des toiles. Le soir même, Spazuk essayait ce médium qui allait devenir une grande source d’inspiration.

L’émotion

Les pinceaux fait avec les cheveux de son amoureuse Crédit Photo: Eric Tremblay

Les pinceaux fait avec les cheveux de son amoureuse
Crédit Photo: Eric Tremblay

Toutes les œuvres d’un artiste ont un côté sentimental et existent pour une raison. Plusieurs des pièces de Spazuk ont ce côté magique qui nous touche nous aussi, étranger à son histoire. Il a d’ailleurs peint son amoureuse lorsqu’elle était en rémission d’un cancer. Il a confectionné des pinceaux avec les cheveux qu’elle perdait pour ensuite peindre la toile. J’ai été réellement touchée par ce geste d’amour envers sa femme. De plus, la toile est simplement resplendissante!

Une autre pièce qui mérite notre attention est la seule pièce en couleur de l’exposition. Une pièce pour rendre justice à la beauté de sa mère qui, malheureusement aujourd’hui, souffre d’une maladie. Avoir une personne qui fait de la démence autour de nous n’est jamais facile, Steven Spazuk n’aurait pas pu lui faire un plus bel honneur que celui d’une toile collective.

Sa jeune mère et les fleurs Crédit photo: Eric Tremblay

Sa jeune mère et les fleurs
Crédit photo: Eric Tremblay

 

Sa mère découpait des fleurs, des milliers de fleurs. C’est donc avec beaucoup de douleur et d’amour qu’il utilisa les fleurs pour créer un univers pour la peinture qu’il a fait de sa mère dans son jeune âge. Encore une fois, j’ai été très touchée par ce geste.

En fait, je pourrais encore vous raconter les histoires derrières les toiles d’animaux, la toile faite par des papillons, etc. Spazuk est un artiste inspirant et fascinant. Il crée avec son cœur des œuvres qui nous transpercent.

Je vous invite également à regarder le reportage fait par La Fabrique Culturelle sur l’artiste. Un petit vidéo qui vous montre en image une parcelle de la grandeur de cet artiste!

 

Ses parents Crédit photo: Eric Tremblay

Ses parents
Crédit photo: Eric Tremblay

 



Des corps et des flammes Crédit photo: Eric Tremblay

Des corps et des flammes
Crédit photo: Eric Tremblay


Une des nombreuses toiles d'oiseaux Crédit photo: Eric Tremblay

Une des nombreuses toiles d’oiseaux
Crédit photo: Eric Tremblay


[1] Relations de presse Francine Chaloult

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire