Art de vivre, Sorties, Sport & Fitness, Voyage

[Sortie] Ma relation avec l’élastique

Voici ma relation avec l’élastique. L’élastique qui est attaché à la plateforme suspendue à 200 pieds au-dessus d’un magnifique petit lac artificiel. La plateforme de laquelle je me suis pitchée dans le vide.

…2 fois.  Avec plaisir.  Et l’envie de toujours recommencer! Oh que ouuuiiiiiiiii!!!!

L'endroit merveilleux où l'on étire nos limites et profite de la vie!!!! :D

L’endroit fantastique où on saute, étire nos limites et profite de la vie!

 

L’INTRODUCTION

Crédit: Anne-Marie Michaud

Crédit: Anne-Marie Michaud

Pourquoi sauter en bungee? Parce que jeudi le 5 mai dernier, on a manqué le show de Pearl Jam à Québec! Parce qu’une coupe de vin bien remplie à la main, on s’est dit qu’il fallait compenser. Alors, on a réservé deux sauts à l’élastique et 1 vol en tyrolienne chacune, en Outaouais, alors qu’on vit à Sept-Îles (à 12 heures de route! Côte-Nord, anyone?!). La folie se déroulerait en août, juste après le Festival de yoga Wanderlust au Mont TremblantAprès, on est allé prendre des drinks au bar et l’histoire s’est arrêtée là… Ou presque! 

On m’a dit plusieurs fois que le saut à l’élastique est une expérience terrifiante, bien plus que le saut en parachute. Et nous, on s’est dit: «Pourquoi ne pas finir une fin de semaine zen de yoga à Tremblant avec une expérience stressante de saut en bungee à Chelsea?!» 😛 C’est tout à fait nous ça: trentenaires et wild! 🙂 Voici notre expérience de double saut en bungee et de vol en tyrolienne!

L’EXPÉRIENCE

En arrivant sur le site de saut de Great Canadian Bungee un beau lundi matin, on a été surprises par la beauté des lieux! Le soleil chaud plombait sur l’eau turquoise du lac et les parois rocheuses de la carrière. Ensuite, on a solidement capoté en apercevant la plateforme de saut, haute de 200 pieds. À partir de là, things got real, really fast! 🙂

Puis, on a constaté que l’équipe était jeune et vrrrrrrrraiment relaxe. Vraiment, mais vraiment chill… et c’est très certainement pour contrebalancer l’immensité du stress et de l’anxiété des participants!!! L’équipe est réellement efficace, organisée et sécurisante!

Après les documents formels signés, nous voilà parties en randonnée de quelques minutes vers la plateforme de saut, en se demandant pourquoi on y va (parce que tsé, on veut, mais on veut pas en même temps!) On monte une dizaine de marches sur une échelle et, ça y est, on se trouve dorénavant sur la grande plateforme blanche! À partir de là, j’ai eu le shake. J’ai choisi avec quel harnais j’allais sauter: sauter attachée par les pieds en faisant le saut de l’ange ou sauter attachée à la taille avec la possibilité de sauter de dos et de faire des frontflips. Le classique saut de l’ange, it is!  Ensuite, j’ai attendu mon tour! Deuxième en ligne… ça m’a donné le temps de voir le processus et aussi de me préparer. Quand les gars ont crié: «NEXT!», j’ai souri et j’ai avancé brillamment sans aucun stress.

Crédit: Great Canadian Bungee

Source: Google

NOT! J’étais stressée en saperlipopette! Les maîtres-sauteurs (quel titre!) m’ont cependant mise à l’aise et ont double-vérifié les attaches de mon harnais.  Tomas et Jeremy m’ont posé des questions pour m’éviter de trop réfléchir et m’ont fait avancer sur le bord de la plateforme, les orteils dans le vide. IIIIKK! Ils m’ont rappelé de ne PAS regarder en bas (étrangement, l’envie est forte malgré la peur, mais ça, c’est non!). Et pis, ils ont crié le décompte: «DÉPART! 5. 4. 3. 2. 1!» Et j’ai levé les bras en tadasana bras au ciel et j’ai plongé…

Le moment où les pieds n’ont plus d’appui et que le regard observe la surface du lac qui s’approche à vitesse grand V, le cerveau capote. C’est dret là que la magie opère: quand la peur rencontre le plaisir de repousser ses limites! FFOOUUSSSSHHHH!!!! Encore 3 secondes de chute libre et BOOM l’élastique m’a retenue. Suspendue en apesanteur l’espace d’un instant, j’ai rebondi à une hauteur d’environ 160 pieds au dessus du lac, puis une succession de 6 autres bonds joyeux a fini l’expérience de ce premier saut. Puis, Jordy, l’opérateur du bateau, m’a attrapée et ramenée au quai. Prête pour le second saut du jour!

Source: Google

Source: Google

Heureuse, relaxe, satisfaite et enthousiasmée, j’ai regrimpé jusqu’à la structure de saut. J’ai été la dernière à sauter dans mon groupe. J’ai donc remis mon harnais, décidé de sauter en ange, mais en touchant à l’eau cette fois. Et, pour moi, la différence entre le premier et le deuxième saut est que je savais exactement ce qui allait se passer et que ça a donné des informations pertinentes à mon cerveau pour me stresser davantage. Ainsi, j’ai préféré l’expérience de mon premier saut, mais honnêtement, j’aurais continué à sauter toute la journée! Par ailleurs, lors de mes rebonds du deuxième saut, j’ai découvert qu’en donnant un coup de hanche, on tourne sur soi-même à une vitesse fulgurante, pis que c’est ben ben l’fun… et ça donne un mal de cœur en bonus! Yé! 😛

Après nos deux sauts, on a choisi de finir la journée avec la RipRide: vol en tyrolienne  au-dessus du lac. Aussi magnifique soit cette RipRide de 85 à 100 km/heure, après 2 sauts en bungee, c’est un brin décevant. Je recommande donc de la faire parce que c’est l’fun, mais AVANT le saut en bungee 😀

 

Première vue de la plateforme

L’arrivée sur le site

S’TA TON TOUR!
Envie d’étirer tes limites? Sache que Great Canadian Bungee est établi dans l’ancienne carrière de Morrison à Chelsea depuis 1990. Dès ce moment, l’entreprise s’est impliquée activement dans la création de nouvelles procédures, de nouvelles associations et de nouveaux standards de sécurité. En effet, l’entreprise a participé à la mise en place de l’Association Canadienne de Bungee et a aidé à concevoir un guide des règles de sécurité modelant la pratique de cette activité. Ce guide est dorénavant utilisé par de nombreuses entreprises de saut à l’élastique autour du monde. Perso, c’est ça qui m’a permis de délaisser mes craintes de finir en bouillie pour chat au fond du lac de 160 pieds et de sauter en toute confiance!

Les tarifs varient selon le nombre de sauts et le choix de combiner d’autres activités (tyrolienne, vidéo HD, t-shirt, etc.), mais un seul saut coûte environ 105$. Réserve d’avance sur le site, question de ne pas te dégonfler en arrivant sur place. 😛

Crédit: Great Canadian Bungee

Crédit: Great Canadian Bungee

Quand faut y aller, faut y aller! Essaye ça une fois dans ta vie! Les chances sont que tu voudras y retourner chaque année! 😀

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

1 Commentaire

  • Répondre [Sorties] Adrénaline junkie :: Avoir la tête dans les nuages | Web et Mascara 24 octobre 2016 a 11 h 28 min

    […] on a discuté de mon expérience passée au Great Canadian Bungee (et la sienne à venir!). Après avoir lu ses aventures, j’ai eu envie de vous partager la mienne en parachute chez Parachutisme […]

  • Répondre à [Sorties] Adrénaline junkie :: Avoir la tête dans les nuages | Web et Mascara Annuler le commentaire