Culture, Expositions

[Expositions] Les mains de Rodin s’invitent au Musée des beaux-arts de Montréal

Que vous soyez amateur d’art, expert en la matière, étudiant dans le domaine ou curieux comme moi, je vous invite fortement à aller faire un tour au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), pour vous délecter des quelques 300 œuvres d’Auguste Rodin, exposées jusqu’au 18 octobre 2015 dans le cadre de l’exposition Métamorphoses. Dans le secret de l’atelier de Rodin.

L’Éternel Printemps

En collaboration avec le Musée Rodin de Paris, cette exposition ficelée par le MBAM nous offre l’occasion de nous retrouver au XIXe siècle, dans l’atelier d’un des plus grands sculpteurs de son époque.

L’Avarice et la Luxure

Que ce soit en plâtre, en marbre, par assemblage, par fragments, sur socle, en bronze ou en glaise, Rodin n’a cessé d’élargir son champ de connaissances pour créer de sublimes sculptures. C’est en déambulant silencieusement entre ses œuvres que nous découvrons un travail acharné à travers le temps. Certaines pièces sont multipliées pour voir l’évolution à l’état d’esquisse jusqu’à leurs versions finales. Avec beaucoup d’émotions, nous avons eu la chance de contempler ses plus célèbres pièces.

Le Penseur

Le Penseur

C’est par les Mains du maître que commence la visite et par sa célèbre Porte de l’enfer, l’œuvre de sa vie, sa première commande qui devait se retrouver au musée d’arts décoratifs, mais dont le projet a été finalement annulé. Il n’en reste pas moins que Rodin a terminé son œuvre et de là en sont issus de célèbres pièces, telles Le penseur, qui, agrandi, trône au milieu de la galerie du MBAM. Vous aurez reconnu La Méditation qui n’a pas fait l’unanimité des critiques de l’époque, de par le manque de bras qui pour certains, donnait l’impression d’une œuvre inachevée.

La Méditation

Une partie de la galerie est consacrée aux différents modèles d’Honoré de Balzac, fruit d’un travail de plusieurs années pour créer la représentation de l’écrivain après avoir été désigné par Émile Zola, président de la Société des gens de lettres. Après avoir essayé plusieurs nus, versions avec des vêtements, après avoir été sur les lieux où l’écrivain avait grandi, fait d’amples recherches pour tenter d’être au plus près de ce qu’était le personnage, c’est insatisfait qu’il tarde à remettre son travail. En 1898, Rodin promet enfin d’exposer son Monument à Balzac, au salon du Champ-de-Mars. Malheureusement, son Balzac tant attendu fut très controversé et refusé, car c’est dans une robe de chambre difforme qu’il a dévoilé un Balzac qui pour lui le représentait au mieux. Ce n’était pas l’avis de la Société des gens de lettres…

Les modèles Balzac

L’exposition regorge d’histoires et nous plonge dans la réalité d’un artiste dévoué à sa passion. C’est une grande leçon de détermination que nous donne cet homme doté d’une grande sagesse :

Le monde ne sera heureux que quand tous les hommes auront des âmes d’artiste, c’est-à-dire quand tous prendront plaisir à leur tâche.

Auguste Rodin

Infos :

: 1380, rue Sherbrooke Ouest, Montréal

Tarifs

Heures d’ouverture

Psst ! L’entrée ne coûte que 10$ le mercredi à compter de 17h 😉

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire