Art de vivre, Sorties, Spectacles

[Sorties] Ma 1ère fois au Festival de montgolfières de Gatineau

Le weekend dernier avait lieu le Festival de Montgolfières de Gatineau, et comme je me rendais dans le coin pour rendre visite à une très bonne amie à moi, j’ai décidé d’aller y faire un tour avec ma petite famille samedi et dimanche (et nous avons eu la chance de se faire offrir les accès par le Festival).

C’était ma première fois, et je dois avouer que je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait autant de monde (je sais, je vis dans un rêve, nous étions le weekend de la Fête du travail, j’aurai dû m’en douter). C’est que, voyez-vous, les événements à grand déploiement où il y a foule me rendent un peu agressive, surtout quand il fait chaud, comme c’était le cas dimanche.  Mais ça, c’est juste moi, tant mieux pour la grande popularité du Festival.

Crédit photo: Audrey Besner

Crédit photo: Audrey Besner

Crédit photo: Audrey Besner

Crédit photo: Audrey Besner

Mes hits :

  • Les zones familiales bien pensées pour donner un répit aux parents (carrés de sable, jeux gonflables pas trop achalandés, fruits gratuits dans la zone Metro, petits modules de jeux, zone de coloriage, scène familiale sous un chapiteau avec des chaises, roulotte pour les soins aux poupons).
  • Les diversité des food truck (alléluia pour les queues de castor!) mais pour les trouver, il fallait se promener un plus loin sur le site.
  • La scène principale, où on voyait peu importe où nous étions.
  • Le porte-parole Patrice Bélanger qui prenait le temps de jaser avec les festivaliers et faire des selfies, et son énergie débordante à l’animation.
  • La visite à l’intérieur d’une montgolfière.
  • Les sabres lasers achetés à mes gars. On a trouvé un petit coin tranquille où ils ont pu  lâcher leur fou et “attaquer” des festivaliers qui ont gentiment embarqué dans leur jeu!

    Crédit photo: Audrey Besner

    Crédit photo: Audrey Besner

Mes hics:

  • Le manque de zone avec de l’ombre.
  • La longue file d’attente pour acheter des coupons pour les manèges.
  • L’accès au site (une fois dans le stationnement où nous étions, les indications n’étaient pas toujours claires). De plus, le site est dans une zone résidentielle, allo le traffic en sortant des feux d’artifices le samedi soir (mais ça, faut vivre avec si on décide d’y aller).
  • L’heure très matinale des envolées du matin : 6h30. (Nous avons vu l’envolée de 18h, ce qui est mieux).
Spectacle de Marc Dupré et invités Crédit photo: Audrey Besner

Spectacle de Marc Dupré et invités
Crédit photo: Audrey Besner

Je considère que pour profiter pleinement du Festival, attendez que vos enfants soient plus vieux, avec les miens de 2 et 4 ans, ce n’était pas toujours facile. On a beau faire des plans, il y a toujours quelque chose qui arrive et qui les chamboulent. Bref, il faut laisser de côté les plans et go with the flow comme ils disent!

Petit truc : je vous suggère de choisir un hôtel à Ottawa, près des attraits touristiques de la Capitale. Vous ferez d’une pierre deux coups, car vous pourrez aussi visiter la ville. Je vous recommande fortement le Musée canadien de la nature, mes garçons ont ADORÉ (ils ont vu des dinosaures, tsé, ce n’est pas rien pour eux!)

Et vous, qu’avez-vous fait de votre long weekend?

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire