Culture, Expositions

[Expositions] Peter Doig : Nulle terre étrangère

image

Crédit : Sophie Leduc

Vous avez le goût de voyager tout en participant à une sortie culturelle ? Le Musée des beaux-arts de Montréal vous présente l’exposition Nulle terre étrangère de l’artiste peintre Peter Doig du 25 janvier au 24 mai 2014.

 

Ayant pu assister à la première, j’ai été enchantée de connaître un peu plus cet artiste de renommée internationale. Né à Edimbourd mais s’étant établi plusieurs années à Montréal, Peter Doig était fier d’être présent ce soir-là pour nous présenter son travail. Déambulant avec nous à travers les différentes galeries, nous avions l’impression d’être dans son atelier.

 

Inspiré de Trinidad, où il a grandi et où il vit depuis 2002, ses peintures colorées sont à couper le souffle. Moi qui ne suis pourtant pas une grande connaisseuse en matière de peinture, j’ai été émerveillée par les paysages et les émotions qu’il a su faire ressortir. Souvent répliques de photographies et de souvenirs, Peter Doig a su représenter un moment, une sensation. Les multiples peintures représentant la nature nous font voyager. On sent tantôt la chaleur, tantôt la peur, tantôt le froid sur une barque sous un ciel étoilé. Bien que chacun ressente à sa manière une œuvre, je crois sincèrement que son souhait de nous faire voyager est  réalisé.

Dans la dernière galerie, on se retrouve encore plus proche de l’atelier du peintre en admirant se esquisses. J’ai trouvé  incroyable le nombre de dessins qui ont été préalablement esquissés pour donner la toile magnifique que j’avais admirée. On y voit différents points de vue, et cela montre la patience et le travail de l’artiste. On se demande finalement ce qui l’a poussé à choisir tel aspect, telle couleur, tels traits.

image[4]

Crédit : Sophie Leduc

 Finalement, on a aussi droit aux affiches de films qu’il créait pour Studio Film Club, un cinéma qu’il avait monté dans son atelier. Cela nous donne un aperçu d’un autre type de travail du peintre, tout aussi admirable.

En tout cas, je vous conseille sincèrement d’aller y faire un tour, vous ne serez pas déçus.

 : Musée des beaux-arts de Montréal, Pavillon Michal et Renata Hornstein

1379, rue Sherbrooke Ouest

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire