Spectacles

[Spectacle] ETM : Double Down, la claquette à son meilleur!

Quand on m’a invitée à assister à la première du spectacle ETM: Double Down, j’ai sautillé sur place. De la claquette!! Oui oui, un spectacle de claquettes; mais pas que…!

En fait, je dois préciser que je ne m’attendais pas à grand chose. Pas dans le sens où je m’attendais à être déçue, mais plutôt dans le sens que je ne savais absolument pas à quoi m’attendre. L’invitation décrivait l’événement comme un « incroyable cabaret tap dance euphorisant et festif », mais que cela veut-il dire exactement?

Eh bien, exactement ça. Au début, je n’étais pas très sûre de l’ambiance, ça part un peu bizarre, si je puis dire. L’entrée en scène est lente et très ‘hors de ce monde’. J’ai passé un bon 5 minutes à me demander si j’allais aimer ça. Et puis c’est parti : j’ai eu le sourire pendant les 120 minutes suivantes.

source: New York Times

Source: New York Times

ETM : Double Down est une expérience visuelle et sensorielle hors du commun. La chorégraphe et claquettiste Michelle Dorrance en collaboration avec le danseur, musicien et chorégraphe Nicholas Van Young nous offre un spectacle inventif et contemporain, liant musique, techno et claquettes. ETM : Double Down, c’est une dizaine de danseurs talentueux, des musiciens et une poignée d’énergie!

La troupe Dorrance Dance se donne sur scène comme s’il n’y avait pas de lendemain. Tous vêtus de noir/gris/beige/taupe, comme pour créer une uniformité, il n’en prend pas long pour que l’individualité de chacun des danseurs transparaisse de par leur humour, leur excentricité et leur talent immense.

source: New York Times

Source : New York Times

Parmi eux, j’avoue avoir eu des petits préférés :

-la talentueuse breakdancer Ephrat Asherie, qui amenait une touche de légèreté et de force avec elle. Chacune de ses apparitions me faisait sourire et m’impressionnait. Elle était la seule à ne pas porter de souliers de claquettes; elle donnait une impression aérienne aux numéros. Un des numéros finaux, la mettant en vedette avec un mixeur, m’a complètement charmée.
-le vocaliste Aaron Marcellus, qui n’est entré en scène qu’après l’entracte. Cet homme est magnifique de sa personne et de sa voix. Ses trois chansonnettes a capella étaient sublimes et j’ai eu des frissons quand les danseurs sont entrés et que se mêlaient claquettes, contrebasse et voix.
-le claquettiste et ballerin Warren Craft, qui apporte une touche de weird fantastique dans tous les numéros où il apparaît.
-le caliente Leonardo Sandoval, qui était vraiment souvent mon point focal, m’impressionnant par sa souplesse et son rythme.
-et bien entendu, la superbe Michelle Dorrance qui sortait fortement du lot par son talent de tapdancer.

dance-enthusiast-com

Ephrat Asherie Source : dance-enthusiast.com

dorrancedance_jamiekraus_02

Warren Craft Source: ArtsJournal

20140716_dorancedance_christopherduggan_193-470x312

Leonardo Sandoval Source : The Berkshire Edge

Que dire d’autre que : ALLEZ VOIR ÇA!

Vous aimez la musique? Allez-y!
Vous aimez la danse? Allez-y!
Vous aimez la technologie? Allez-y!
Car ETM : Double Down est un spectacle qui allie tout cela et qui en fait un bien beau mélange.

J’y suis allée avec un ami qui ne place pas spécialement la danse dans ses centres d’intérêts, mais même lui a bien apprécié la soirée. Je vous dis, c’est étonnant!

Mais dépêchez-vous : ce n’est que trois soirs seulement, soit hier, aujourd’hui et demain. Moi j’vous l’dis! C’t’une bien belle sortie.

ETM : Double Downimg_20161201_173946
par Dorrance Dance (New York)
Théâtre Maisonneuve à la Place des Arts
1er, 2 et 3 décembre

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire