Culture, Spectacles

[Spectacles] Elektra à l’Opéra de Montréal

Ayant eu le privilège d’assister à la répétition générale de la représentation d’Elektra à l’Opéra de Montréal jeudi passé, c’est avec plaisir que je partage avec vous mon expérience. Il reste encore quelques places et pour ceux qui veulent découvrir l’opéra, je vous suggère sincèrement cette œuvre!

Sous la direction du talentueux chef d’orchestre Yannick Nézet-Séguin, l’orchestre nous a offert une performance musicale exceptionnelle.

Crédit photo : Yves Renaud

Crédit photo : Yves Renaud

D’une durée de 1h40 et sans entracte, cet opéra n’a qu’un seul acte durant lequel les émotions fortes sont en constante ascension et se font entendre par les voix extraordinaires des différents intervenants.

Il s’agissait de mon 3e opéra. Ma collègue qui m’a accompagnée a ressenti la même chose que moi : un wow retenu jusqu’à la dernière note. Le décor et les costumes assez sombres laissent la vedette à la musique et aux voix, issus d’une distribution d’exception.

Crédit photo : Yves Renaud

Crédit photo : Yves Renaud

L’œuvre de Strauss est très bien articulée et les actions qui s’enchaînent ne nous laissent pas de répit, pas de place à l’ennui. Si l’opéra est un art que l’on pense réservé à certains amateurs, Elektra m’a prouvé le contraire et je crois bien ne pas être la seule au son des applaudissements des quelques chanceux qui étaient dans la salle ce soir-là. Si vous voulez vivre un moment de musique grandiose, n’hésitez pas, il reste encore des places!

L’histoire

Électre pleure la mort de son père, le roi Agamemnon, depuis qu’il a été assassiné par sa mère Clytemnestre et l’amant de celle-ci, Égisthe. Son désir de vengeance ne la quitte pas depuis et ne veut rien entendre de la part de sa sœur Chrysothémis qui, elle, est prête à passer à autre chose et lui révèle son envie de devenir épouse et mère. Électre attend le retour de leur frère Oreste avec impatience pour procéder. Si certaines surprises ajoutent des péripéties à son plan de vengeance, le dénouement n’en reste pas moins poignant.

Crédit photo : Yves Renaud

Crédit photo : Yves Renaud

Dates :

21 novembre

24 novembre

26 novembre

28 novembre

Où :

Place des arts / Salle Wilfrid-Pelletier, 175, rue Sainte-Catherine Ouest

Heure : 19h30

Prendre ses places ici.

Bon show!

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire