Geekeries, Techno

[Techno] Réparer au lieu de remplacer: une solution à la surconsommation d’appareils électroniques?

Nous sommes tous très conscients, et moi la première, que nous vivons à l’ère de la surconsommation des biens électroniques, que ce soit la télévision, une console de jeux ou nos fameux téléphones intelligents, qui sont pratiquement devenus un bien indispensable pour la majorité.

Malheureusement, dès qu’un de ces petits appareils est défectueux, on le remplace ou encore, dès qu’il est désuet, on veut le tout dernier modèle. Un article très intéressant dans Le Devoir faisait justement état de la situation désolante de nos biens facilement remplaçables et non réparables :

« Ces produits, habituellement fabriqués dans des complexes industriels situés en Asie, coûtent certes moins cher à produire, mais ils sont aussi moins durables. Et, bien souvent, les consommateurs constatent avec surprise qu’il est plus coûteux de les faire réparer que d’en acheter de nouveaux. “Le produit est fabriqué à un coût très bas parce qu’il est basé sur un coût de main-d’oeuvre très bas. Une fois ici, si on veut le réparer, la main-d’oeuvre est dix fois plus chère. C’est donc vu comme une anormalité de le réparer”, Jacques Nantel, professeur titulaire de marketing à HEC Montréal. » 1

Mais si on changeait la donne et qu’on mettait un frein à cette surconsommation en réparant nos appareils comme dans le bon vieux temps? J’écoutais justement aujourd’hui, sur Ici Radio-Canada Première à l’émission de Catherine Perrin, un expert qui nous avisait que certains métaux précieux qui se retrouvent dans nos téléphones allaient disparaître de la planète dans 20 ou 30 ans. Alarmant. Et que ces métaux sont principalement présents en Chine, qui ne se plaint surtout pas de ce monopole. Alors, on fera quoi une fois ces métaux disparus?

LogoAvecBackAlors, pourquoi ne pas réparer au lieu de remplacer? On ne se cache pas pour le dire, les entreprises qui offrent ce service sont de plus en plus rares. CD Solution, à Delson, se spécialise dans la réparation d’iPhone. En plus de cette spécialité, ils peuvent redonner vie à vos consoles de jeux, iPad, lecteur DVD et j’en passe. Parfois, il ne suffit que d’un simple nettoyage pour régler le problème, service qu’ils offrent également. L’idée est bonne puisqu’ils ont plusieurs points de chute au Québec et font une estimation rapide de l’appareil à réparer, car on le sait, pour certains, passer plus de 24 heures sans leur petit joujou est impensable. Aussi, les réparations sont garanties et ils peuvent vous livrer votre appareil fraîchement réparé.

Des entreprises comme CD Solution avec des solutions écologiques, c’est ce qui permet de faire un petit pas pour enrayer la surconsommation.

Toutefois, pour ajouter à l’équation, il faudra également produire des appareils plus durables, qui seront plus coûteux à l’achat, mais qui auront une durée de vie raisonnable et qui nous donneront envie de les réparer au lieu de les remplacer.

Le changement est long, mais c’est dans une prise de conscience collective qu’on pourra faire tourner la roue. Mais, je ne crois pas voir cela de mon vivant… Désolant, non?!?

1 SHIELDS, Alexandre, « Une société programmée pour l’obsolescence », Le Devoir, Environnement/Actualités sur l’environnement, 20 décembre 2014

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire