Télé, Téléséries

[Télé] 5 raisons d’aimer Downton Abbey

À moins d’avoir passé les derniers mois dans une cave à lire la collection complète d’Archie, il est impossible de ne pas avoir entendu parler de Downton Abbey. Cette série, que j’aime décrire comme étant Les feux de l’amour à l’heure du thé, est devenue un véritable phénomène, tout d’abord grâce au bouche-à-oreille, puis grâce à un engouement marqué des médias. Mais si vous n’avez pas déjà été happées par le tourbillon entourant les Crawley et leurs serviteurs, voici cinq raisons qui pourraient vous pousser à vous y intéresser…

1. Les personnages  Downton Abbey est habitée par une riche famille de l’aristocratie britannique, le comte de Grantham, son épouse et leurs trois filles, ainsi que par une kyrielle de serviteurs, femmes de chambre, valets, cuisinières, etc. Ainsi, l’auteur Julian Fellowes a créé toute une panoplie de personnages tous aussi attachants les uns que les autres. Et il y a en a pour tous les goûts! Au début, on est parfois un peu mélangés. « C’est qui dont, lui? » Mais ils sont si bien construits, qu’on apprend vite à les reconnaître, à les aimer… ou à les détester! La comtesse douairière, interprétée par Maggie Smith (que les gens de mon âge connaissent surtout dans son rôle du professeur McGonagall dans Harry Potter), vole carrément le show! Irrévérencieuse, elle a droit aux plus belles répliques, qui ne manquent jamais de nous faire pouffer de rire. Un vrai délice!

2. Highclere Castle Downton Abbey est une maison fictive, mais la série est tournée dans une véritable maison de campagne. (Oui oui, sachez-le, en anglais on la décrit comme une country house!) Highclere Castle appartient à la famille du comte de Carnavon, qui grâce au tourisme, et bien sûr grâce à la toute nouvelle notoriété que leur procure Downton Abbey, réussit à  entretenir ce petit bijou architectural. Le château est carrément un personnage dans l’histoire de Julian Fellowes, et on ne se tanne jamais des décors, de la grandiose porte d’entrée ou du grand escalier, ou encore des scènes tournées dans les jardins. Et puis, on ne se mentira pas : ça fait changement de Manhattan ou du Plateau!

3. La mode La série commence en 1912, mais elle traverse la Première Guerre mondiale pour ensuite plonger dans les années 20. C’est une époque charnière que l’on ne voit pas si souvent à la télévision ou au cinéma. Et puisque les Crawley sont riches, toutes les raisons sont bonnes pour se changer!  Les filles qui, comme moi, aiment la mode et le vintage seront comblées. En fait, il n’y a pas un épisode qui passe sans que je m’exclame : « Mais c’est trop beau ce qu’elle porte! »

4. Un voyage dans le temps.  Pas besoin d’être féru d’histoire pour aimer Downton Abbey.  Mais il faut être ouvert, car on se retrouve propulsés dans un tout autre monde. Personnellement, j’adore en apprendre davantage sur la façon dont tous ces gens vivaient, et sur les différentes tâches que devait accomplir le personnel  de la maison. Il y a une véritable « mythologie » à découvrir, car les règles de bienséance régissaient complètement la façon dont les gens interagissaient les uns avec les autres.  C’est fascinant!

5. C’est too much! Les différentes aventures dans lesquelles les personnages sont plongés sont parfois banales, mais le plus souvent tirées par les cheveux!  Je n’exagérais pas plus tôt en comparant le tout aux Feux de l’amour, mais… il n’y a rien de mal à aimer les soaps, bon! Et même s’il n’y pas d’hélicoptères, d’explosions, ou de tueurs en série, les intrigues sauront vous surprendre.  Vous ne vous doutez pas de tout ce qui peut arriver lorsqu’un diplomate turc vient passer un week-end à Downton…

 

Alors, convaincues?  Les deux premières saisons de Downton Abbey sont disponibles en DVD, et Radio-Canada diffuse présentement la première saison. Vous pouvez rattraper les premiers épisodes sur TOU.TV!

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

2 Commentaires

  • Répondre Anne 23 janvier 2013 a 12 h 00 min

    Ca me donne envie !!! Je ne connais pas cette série et pourtant, j,en regarde plein !

  • Répondre [Séries-TV] Mes séries à suivre cet automne (surtout en anglais) | Web et mascara 2 octobre 2013 a 6 h 01 min

    […] Edith vous en avait déjà parlé. Mais ahh, je l’aime cette série-là, avec ses décors et sa mode aristocratique si représentative du début du siècle. Les personnages ont tous quelque chose d’attachant, surtout ceux d’Ana et de M. Bates. Naufrage du Titanic, Première guerre mondiale, épidémie de grippe espagnole, tout y est pour nous ancrer à l’époque de cette série (bien qu’elle demeure une fiction) Maggie Smith (mieux connue sous le nom de Professeur McGonagall) joue le rôle d’une grand-mère espiègle qui n’a pas la langue dans sa poche. Je l’ADORE (comme dans pas mal tout ce qu’elle fait). Il s’agit ici de la 4e saison. On a pu écouter le premier épisode la semaine dernière, épisode que j’ai écouté en ayant le cœur aussi brisé que celui de Mary. […]

  • Laisser un commentaire