Culture, Télé

[Télé] La Voix: une 2e réussie

Après un départ canon dimanche dernier avec plus de 2,5 millions de téléspectateurs, est-ce que La Voix saura encore attirer les foules et créer un engouement sur les médias sociaux comme cela a été le cas?

Tout d’abord, chapeau à la diversité des concurrents.  Ce soir encore, nous en avons vu de tous les âges et de tous les styles musicaux, c’est rafraîchissant de voir cela sur nos écrans.

Mes coups de cœur de la soirée reviennent à Stephan pour son énergie contagieuse, Valérie pour sa voix unique et Jeffrey pour son authenticité.  Parlant des participants, avez-vous remarqué aussi qu’ils semblent très à l’aise sur scène, si je compare à d’autres émissions du même genre.  Est-ce parce que les juges ont le dos tourné? En tous cas, ça permet aux concurrents d’y aller à fond et de faire un bon spectacle.

Prestation de Valérie Carpentier

Prestation de Jeffrey Piton

Petit bémol par contre, j’ai le sentiment que les candidats choisissent la plupart du temps le coach qui s’est retourné en premier.  Ces derniers font-ils vraiment le choix qu’ils ont envie?

Évidemment, nous n’avons pas lâcher le « drama » de certains concurrents, nous avons commencé l’émission avec ça.  TVA, là où on vous sert du mélodrame en vrac!

 

Nos 4 coachs

Bon, cette semaine, notre mononc’ Ferland s’est brassé la cage et a embarqué à fond dans la « game » du coach! Toutefois, il manque un peu d’arguments convaincants pour attirer des concurrents dans son équipe et leur prouver que leur expérience avec lui sera enrichissante.  Encore une fois, quelques choix prévisibles faits pas M. Ferland et un « J’te veux! » à la première participante un peu inconfortable.

Ariane a été plus tranquille et semblait attendre la perle rare avant de se retourner.  Toutefois, elle n’a pas raté sa chance quand il est venu de faire une réplique mémorable.  Après le « Come to mama » de la première semaine, nous avons eu droit à « Il y a du charisme dans tes petits bijoux de famille. » Watch out Ariane, it’s gonna get nasty!

Marie-Mai, fidèle à la première semaine, a livré un bon show.  Attention toutefois pour ne pas tomber dans le « surjoué » comme dans une mauvaise pièce de théâtre d’été.  Les spectateurs vont peut-être se tanner.

Marc Dupré a été l’étoile du match avec des choix judicieux et des arguments bétons face aux autres coachs, comme son « Tu ne me fais pas penser à Ginette, mais à Nathalie » a-t-il lancé du tact-o-tac à la participante Nathalie que Jean-Pierre venait de comparer à Ginette Reno.

 

Moments marquants de l’émission

LA surprise : Mononc’ Ferland s’est retourné pour des hommes, question de ne pas trop se sentir seul dans son harem.

L’impression de déjà-vu : Rembobine la cassette Marc, on le sait que tu connais Céline!

Le paquet de nerfs : Charles Lafortune, qui est plus stressé que les familles.  Charles, décompresse, tu ne finiras pas la saison!

Mention honorable : Jael qui s’est retourné à la fin de sa prestation pour remercier les musiciens.

Révélation-choc : Mathieu qui nous dit avoir rêver à Charles Lafortune, mais que ce n’était pas érotique. Ouf! Malaise évité de justesse, mais en effet, il a peut-être trop écouter Watatow!

Le « Ah, r’garde si y’est cute! » : Bon, je dois l’avoir dit cinquante fois à mon chum, mais le bébé de Jael était simplement trop adorable.

Phrase qu’on pourrait entendre dans un vestiaire d’hockey : « Le talent c’est pas physique, c’est à l’intérieur de soi! » – Joanie

Jeu de mots dignes d’un de mes soupers de famille : « C’est quoi ton nom de famille? Piton? Piton, c’est pour ça qu’on a pesé sur ton nom. » Marc Dupré

Mise en garde aux juges : Ne retrouvez pas le petit frère de Mélissa sur votre chemin. Honnêtement, quand elle n’a pas été choisi, il avait un regard qui en disait long sur ce qu’ils pensaient de vous!

On se retrouve dimanche prochain, bonne semaine à tous.

 

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire