Cinéma, Culture

The Dark Knight Rises: la fin d’une excellente trilogie

Malheureusement, on ne peut dissocier le nouveau film de Batman The Dark Knight Rises de l’incompréhensible tuerie qui s’est passée à Aurora au Colorado lors de la première du film.   Bien évidemment, nos pensées vont à toutes les victimes et leur famille, nous souhaitons un prompt rétablissement à tous ceux qui ont été blessés. Mentionnons ici que Christian Bale, celui qui incarne Batman, a rendu visite à certains blessés et a aussi rendu hommage aux victimes cette semaine.

Toutefois, ce tragique événement ne semble pas avoir ralenti les ardeurs des fans qui se présentent en grand nombre en salle. Après une semaine à l’affiche, The Dark Knight Rises est en tête du box-office nord américain, avec plus de 160 millions de dollars  en recettes.

J’ai vu le film hier, le dernier de la trilogie réalisée par Christopher Nolan, qui conclut bien son aventure avec l’homme masqué.  Trilogie des films de Batman qui est selon moi la meilleure jusqu’à présent, avec une brochette d’acteurs tous aussi bons les uns que les autres.  Sans compter Christian Bale qui livre à chacun des films une performance remarquable d’un Batman plus tourmenté que jamais.

Dans ce nouveau Batman, après 8 ans sans avoir sorti sa cape, Bruce Wayne revient en Batman une fois de plus sauver sa ville, qui est tombée entre les mains de Bane, un personnage qui rappellera à notre homme masqué des événements marquants de son passé.

J’avais toutefois quelques petites réserves sur le film, quant à la venue du personnage de la femme-chat.  J’avais peur que Batman tombe dans le quétaine, avec cette présence féminine qui joue les fortes.  Anne Hathaway a su rendre ce personnage crédible et pas trop cliché, quoique certaines répliques typiques de ce genre de personnage étaient peut-être de trop.  J’ai d’ailleurs beaucoup aimé son culot et son approche avec Batman.  La femme-chat réussira-t-elle à attendrir le cœur de pierre du chevalier noir?

Notons aussi la venue d’un personnage intéressant, Joseph Leonard Gordon-Levitt dans le rôle d’un jeune policier, qui apporte un vent de fraîcheur à Gotham, avec sa fougue et son optimiste à vouloir sauver sa ville en danger.  Nous verrons bien où cette ténacité le mènera…

Ce Batman a aussi eu un côté plus humain, avec un Bruce Wayne qui cherche un peu plus de sens à sa vie, à la suite des réflexions de son inséparable et attachant Alfred, qui se soucie de son bien et de son futur, comme un père le voudrait.

On s’entend par contre, on ne va pas voir un Batman pour le vraisemblable de l’histoire.  La tournure de l’intrigue était correcte, peut-être un peu poussée, et il est aussi essentiel selon moi d’avoir vu les deux autres films pour comprendre bien le dénouement de l’histoire.  Par contre, les dernières minutes du film sont succulentes.  Le réalisateur conclut à merveille cette trilogie.

Bref, pour qu’une femme enceinte de 38 semaines reste assise durant presque 3 heures de projection sans aller aux toilettes, c’est parce que le film était très bon et a répondu à ses attentes!

À voir en salle absolument.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire