Culture, Théâtre

[Théâtre] La Galère sur scène

Crédit photo : Martin Ouellet

Crédit photo : Martin Ouellet

Quel défi d’amener une des séries québécoises les plus populaires du Québec sur la scène! La Galère, je l’ai complètement dévorée lorsque c’est sorti sur les ondes de Radio-Canada il y a de ça quelques années. J’étais en amour avec les personnages mais surtout avec la folie qui s’invite à travers eux : Stéphanie, Claude, Isabelle et Mimi, 4 chums de filles qui habitent dans une grande maison sans les papas avec 13 enfants. Ça a l’air un peu fou, hein? Attendez de voir La Galère sur scène. J’étais crampée du début à la fin.

Le spectacle a commencé par une courte vidéo où l’auteure, Renée Claude Brazeau, nous a souhaité un bon show. Ensuite, pour nous mettre en bouche, un jeu quiz est apparu pour tester les vrais fans de la série. Mêlant question humoristique à une autre sur la série, les applaudissements n’ont pas trompé personne : on savait où on mettait les pieds, bien qu’on avait aucune idée de la démesure qui nous y conduisait.

Crédit photo : Martin Ouellet

Crédit photo : Martin Ouellet

Scène après scène, Stéphanie, Claude, Isabelle et Mimi sont les mêmes qu’on a connues à l’écran. Ouf! Par une trame narrative bien montée, des rappels de temps à autres, un novice dans cette folie de la Galère ne se perdra pas et lui aussi rira.

Je ne vous cacherai pas que j’avais l’appréhension d’être déçue, de ne pas retrouver ce qui m’avait plu : des personnages uniques, loufoques, contemporains dans leurs doutes et angoisses de l’existence, des situations absurdes et un parler franc du collier merci.

Dans leurs robes rocambolesques, nos 4 amies ont ouvert le feu sur la scène et n’ont cessé de nous faire rire, à s’en faire des abdos, dans leur quête de sortir de leur prison respective où leurs tourments s’y confortent de façon toujours très dramatique.

Crédit photo : Martin Ouellet

Crédit photo : Martin Ouellet

En sortant de la salle du Théâtre Maisonneuve de la Place des arts, j’avais une douce impression : la même lorsqu’on attendait avec impatience le film Sex and the City suite à la série à succès du même nom. Un bon gros show. Un cadeau grandeur nature avec du papier brillant et un gros choux tout autour. Allez avec de la crème aussi. Pis des smarties. Si on veut souffler tous nos problèmes qu’on a au fond du cœur et les crier au monde entier, les filles donnent leur complète énergie à le faire à notre place. Fiou, ça fait du bien.

Un gros bravo aux comédiennes au talent sensationnel, je tiens sincèrement à le souligner, mais aussi à l’équipe qui nous a offert du bonbon pour les sens grâce aux décors, aux costumes, aux textes, à la mise en scène et autres jeux de lumière et de son. Si vous vous demandiez, oui ce sont les mêmes comédiennes de la série, excepté pour le rôle de Stéphanie; mais la comédienne le joue tout aussi bien. Mon coup de cœur? Je ne parviens pas à me décider. Tout est bon!

Si ce n’est pas déjà fait et que tu hésitais, prends vite place! En cliquant ici.

Un texte de Renée-Claude Brazeau

Une mise en scène d’André Robitaille

Avec :

Marilyse Bourke, Brigitte Lafleur, Anne Casabonne et Geneviève Rochette

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire