Culture, Théâtre

[Théâtre] “Tout à refaire”, un vrai régal

Si on vous offrait la possibilité de tout refaire, est-ce que vous le feriez de la même façon? C’est une question existentielle qui fort heureusement, est abordée avec beaucoup d’humour et de légèreté dans cette pièce Tout à refaire, écrite par Gérard Darmon et mise en scène par Philippe Lellouche. Pas de lourdeur ici, cette pièce ne vous fera pas sortir le mouchoir. Par contre, vous faire rire intelligemment, alors ça, c’est garanti.

Source : theatre-madeleine.com

Source : theatre-madeleine.com

Nous sommes sur la terrasse d’un bar tabac du sud de la France, le 9 septembre 2015 à 20 h 40, et deux amis de longue date (Gérard Darmon et Philippe Lellouche) ne font rien de moins que le bilan de leur vie, devant la jeune serveuse Claire (Laura Boujenah) aux oreilles attentives. D’une anecdote à une autre, nos deux amis n’y vont pas de main morte pour critiquer la vie de l’autre, mais surtout, pour évoquer que la vie, ben c’était mieux avant.

Photo : Bernard Richebé

Crédit photo : Bernard Richebé

Outrée, Claire qui ne veut pas se laisser impressionner par leurs discours dépressifs de vieux cons, ne va pas hésiter à les mettre au défi. Oui, le langage de cette pièce est aussi cru que ça. Elle qui a le pouvoir de les ramener dans le passé va leur faire revivre leurs pires moments pour les amener à réaliser qu’ils en oublient vite les galères vécues. Scène après scène, tout y passe : leurs coups durs, leurs échecs, leurs premiers amours. Ce voyage dans le temps nous fait rire, mais surtout réaliser à quel point il n’y en a pas un pour rattraper l’autre.

Photo : Bernard Richebé

Crédit photo : Bernard Richebé

Du premier lever de rideau au dernier éclair de lumière, la pièce est un régal pour les yeux, l’esprit et le cœur. Un texte drôle, bien rythmé, au langage franc et réaliste et excellemment bien interprété par nos trois comédiens, qui jouent tous les personnages des différentes scènes avec brio. On a eu droit à des lacunes. Des rires. Des hésitations. Des erreurs de textes. Des postillons un peu trop exagérés… Mais la mélodie continuait sans s’arrêter. La complicité de nos acteurs et leurs petites défaillances ont apporté un aspect unique à cette pièce qui vivait de façon naturelle devant nos yeux.

Photo : Bernard Richebé

Crédit photo : Bernard Richebé

La nostalgie est au cœur de cette pièce. Elle est sûrement l’un des sentiments universels les plus difficiles à interpréter et Claire en a une bien drôle d’idée. Est-elle bienfaisante ou nuisible? C’est vrai, elle ressemble à des petits remous dans le ventre. Lorsqu’on réalise qu’on peut parfaitement se rappeler un état, voir même les pensées qui nous traversaient l’esprit à un moment précis. Même si cet instant nous paraît avoir existé il y a 20 ans, il est toujours là, caché quelque part, enfoui. Cette pièce nous ramène à un sujet d’actualité et de société, qui touche ce que tant de gens recherchent malheureusement aujourd’hui : savoir vivre dans le présent. Pourquoi vivre des bons moments s’ils se transforment en nostalgie et qu’on préfère le passé à notre présent?

Source : www.facebook.com/toutarefaire/?fref=ts

Source : www.facebook.com/toutarefaire/?fref=ts

Bien ficelée, cette comédie à la fois légère et pleine de bon sens est un délice et tombe à pic en ce mois de novembre, qui, avouons-le, n’est pas le plus festif de l’année. Très heureuse que cette pièce ait traversée l’Atlantique depuis Paris. Mais surtout, j’espère sincèrement qu’il reste des places pour que vous ayez vous aussi la chance de vous régaler.

Mise en scène : Gérard Darmon

Écrit par : Philippe Lellouche

Genre : Comédie

Comédiens : Philippe Lellouche, Gérard Darmon, Laura Boujenah

Durée : 1 h 30

Du 16 au 20 novembre, à L’Olympia à Montréal

Prendre ses billets!

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire