Général, Sorties, Voyage

[Voyage] Montréal je t’aime

Je suis une fille de Québec. J’ai habité pendant un temps à Londres. J’ai voyagé dans quelques grandes villes du monde. Mais, je dois vous le dire, quand je reviens à Montréal, je me sens comme Robert Charlebois, heureuse de rentrer chez moi. Même si c’est l’hiver.

J’arrive tout juste d’un séjour à Paris. C’est une ville magnifique, Paris. La Tour Eiffel, l’Opéra, Sacré-Coeur, Notre-Dame-de-Paris, on a l’impression de marcher dans un musée à journée longue.

Paris

On va se le dire, on n’a pas le même feeling quand on marche à Montréal. Le stade n’émerveille pas tant que ça et la Place Jacques-Cartier peut aller se rhabiller à côté de Place de la Concorde.

Et c’est certain qu’on a pas non plus les pubs de Londres à Montréal. AHHHHHHHHHHHHH les pubs de Londres. Ça, ça me manque. Et les musées gratuits, et le Carnaval de Notting Hill, et les bus à deux étages…

Montréal, ce n’est pas New York non plus. Le Quartier des spectacles ne fourmille pas comme Broadway. On n’a pas encore notre High Line et Sex and the City n’a pas été tourné ici…

Et le Mont-Royal, c’est pas les Alpes ou les volcans de l’Islande. Et le chalet tout en haut est loin de valoir le détour, comme disons, le château d’Édimbourg.

Et le fleuve, ça n’a certes pas le même effet que de se retrouver sur le bord de la mer turquoise du sud.

Sud

Et à Montréal, on n’a pas de tranches d’histoires marquantes comme à Berlin.

On n’a pas non plus de voies cyclables développées comme à Copenhague ou Amsterdam.

Au parc La Fontaine, ce n’est pas des kangourous qu’on peut croiser, mais plutôt une tonne d’écureuils.

Et le pont Jacques-Cartier est loin d’être aussi impressionnant que le Golden Gate Bridge de San Francisco. On peut peut-être miser nos espoirs sur le futur pont Champlain…

Et le Vieux-Montréal. Bof. Selon moi, le Vieux-Québec est beaucoup plus charmant. Et que dire de Régis Labeaume et de Denis Coderre? Je vais me garder une petite gêne là-dessus.

En fait, je vais plutôt vous dire pourquoi, malgré tout ça, j’aime Montréal.

J’aime Montréal pour sa diversité. J’aime Montréal pour passer du Mile-End à Outremont à la Petite Italie. J’aime Montréal parce que c’est  juste assez gros et petit en même temps. J’aime Montréal parce que ça ne coûte pas les yeux de la tête comme plusieurs autres grandes villes.  J’aime Montréal parce que c’est sympathique. J’aime Montréal parce que c’est bilingue. J’aime Montréal pour les bons restos que je ne finis plus de découvrir. J’aime Montréal parce que j’ai plein de bars de quartier à deux pas de chez moi. J’aime Montréal pour les Bixis. J’aime Montréal pour courir sur le Mont-Royal. J’aime Montréal pour les pique-niques au Parc Laurier. J’aime Montréal pour ses festivals. J’aime Montréal pour son ambiance. J’aime Montréal pour les Montréalais. J’aime Montréal pour sa mentalité. J’aime Montréal parce que je m’y sens chez moi.

Je continuerai certainement de voyager et d’avoir envie de passer des semaines, voire des mois, ailleurs sur la planète. Parce qu’il y a quelque chose de magique à être ailleurs. Boire une Guinness ici, ce n’est assurément pas aussi l’fun que de boire une Guinness à Dublin. 

Mais je vais aussi continuer d’être en accord avec les Parisiens, qui me disaient, pas plus tard que la semaine dernière, qu’ils rêvent de venir s’établir à Montréal. Même si le Stade olympique n’est pas aussi beau que la Tour Eiffel.

MONTREAL: A timelapse story by Johany Jutras from Johany Jutras on Vimeo.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire