Art de vivre, Société

[Art de vivre] Pour sortir indemne de votre party de bureau

Source: pexels.com

Les fameux partys de bureau sont commencés, si ça trouve, tu as déjà eu le tien.

Si ce n’est pas le cas, j’ai fait une petite liste pour toi des règles de base à suivre si tu veux t’en sortir le moindrement indemne.

J’ai travaillé comme réceptionniste en agence de pub, j’en ai organisé des partys et j’ai été témoin de pas mal d’affaires pas trop disables sur les Internet, donc j’en connais un bout sur ce que tu peux faire pour garder un peu de dignité.

Fais toi un fond et hydrates-toi

Pars sur une bonne base: mange bien avant de boire. C’est un peu comme se brosser les dents le matin: ça va de soi. Pis de grâce, bois de l’eau dans la soirée pour t’hydrater ainsi tu éviteras de faire une visite au bol de toilette parce que tu as trop ingéré de l’alcool. Il y a moyen d’avoir eu fun sans se soûler comme un ado de 15 ans.

 

Prévois un p’tit kit si tu découches

Comme on dit: laisses-toi « un baise en ville » dans ton char. Genre des bobettes, du linge de rechange pour le lendemain pis une brosse à dents. Si tu découches, au moins tu n’arriveras pas au bureau le lendemain en robe de soirée ou en tuxedo si ton party était le jeudi soir genre. J’en ai vu des gens rentrer au bureau un tantinet gênés parce qu’ils le savaient bien trop que je savais qu’ils n’avaient pas couchés chez eux. Bon, ça fait du bon gossip sur l’heure du lunch par exemple.

 

Prévois un air bête pour les collègues insistants

L’alcool fait souvent tomber les inhibitions pis ça n’annonce jamais rien de bon. Pis certaines ou certains collègues peuvent prendre des libertés dans ce contexte aigü de risques de frottage sur le dance floor et d’accolades non désirées. Prends ton air bête mais restes courtois en indiquant que c’est non pour toi. Tsé, ce n’est pas parce que c’est un(e) collègue qui peut s’en permettre. C’est non.

 

Si tu as le goût de frencher, tu peux être discret

T’as le goût de profiter de ta soirée pis de frencher, pas obliger de te tripoter devant tout le monde non plus. Tu peux aller te faire tourner la langue dans le fond de la gorge de ton/ta collègue dans un p’tit coin caché. Dailleurs, ce n’est pas une brillante idée de le faire dans une chambre d’hôtel entouré d’une quinzaine de collègues qui savent que toi et la personne avec qui tu fais du touche-pipi que vous avez des conjoint(e)s respectifs. Genre ça, c’est pas du beau gossip rendu au bureau le lundi. #truestory

 

Remercies ceux qui t’ont organisé un party kick ass

Organiser un party de bureau et s’assurer que tout le monde est content, ce n’est pas une mince affaire. Si tu as eu the time of your life, remercies donc le comité organisateur, ça leur fera un p’tit baume de savoir que tu as trippé ta vie même si tu as fini par enlever tous tes vêtements en chantant I’m Too Sexy au karaoke.

 

Sans blagues, sois sage, responsable et don’t drink and drive. Appelles un ami, un taxi ou Nez Rouge, anyway, tu vas finir par te rendre chez toi, même si tu ne te souviendras dont pas pourquoi tu dors en petit boule dans la poche d’hockey de ton chum. #truestoryagain

 

I drink to that! Cheers!

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire