Humour, Web

[Humour] Les Chroniques de Paulychinelle : Quiiii l’eût cru!

Vous allez p’têtre me dire que chu en retard din’ maritimes, mais j’ai l’goût d’vous jaser des capsules Qui l’eût cru? d’André Sauvé.

Je sais, je sais; c’est pas des grandes nouvelles, ça fait quand même une bonne année que ça roule. Mais justement, ça fait au moins 6 mois que j’ai gribouillé dans mon carnet de notes que je voulais écrire un billet sur ça. Bin le v’là!

Pour ceux qui ne connaissent pas (bin quoi, ça s’peut), Qui l’eût cru? est une série de courtes capsules philosophiques-humoristiques, la spécialité de notre cher André Sauvé. La première capsule intitulée Les mots m’a complètement charmée l’an passé. Dans cette capsule, monsieur Sauvé explique qu’ironiquement ce ne sont pas les mots longs qui sont les plus importants, mais bien les plus courts, comme vie, eau, mort, air, dieu, cul (bin quoi, c’est lui qui l’a dit). Ainsi, il dit que les mots courts sont sûrement courts pour une raison pratique.

« Par exemple, toujours avec l’air, s’il vous en manque, faut pas qu’ce soit long à dire. Si le mot avait 25 lettres pour nommer d’l’air, ça serait dommage de gaspiller le reste du souffle que t’as juste pour faire savoir à l’autre que c’est ça qui t’manquait avant d’crever. Ça a été pensé! »

Moi juste ça, ça me fait bin rire.
Ou celle-là, Les trous, qui nous apprend finalement qu’on passe notre vie entre deux trous. Renversant! 😉

André Sauvé, je l’ai découvert quand j’ai reçu en cadeau un billet pour aller voir son spectacle en 2009 ou 2010, je crois. Je le connaissais de nom, une amie m’avait déjà montré un sketch qu’il avait fait sur le show de Marc Labrèche. Je l’avais trouvé drôle, mon genre d’humour un peu fêlé.

Mais c’est à son spectacle que je suis vraiment tombée en amour avec lui et son humour. À tel point qu’à la fin du show, je me suis demandée : ‘Crime, c’te gars-là, c’tu juste un fou ou c’t’un génie?

Et c’est un peu ce genre de réflexion qui me vient quand je regarde ses capsules Qui l’eut cru? Chu comme….. Ça s’peut pas qu’il ait pensé à ça à jeûn! C’est tellement clever, un humour qui pousse les limites, des textes qui font aussi réfléchir.

Sérieux, j’pense pas que j’ai déjà regardé un segment avec André Sauvé sans avoir le sourire étampé dans’ face. Et c’est pas peu dire.

Alors voilà, c’était mon éloge de monsieur Sauvé et de ses charmantes capsules, capsules que vous pouvez retrouver dans la sections vidéos de sa page Facebook, ou bien encore sur YouTube.

À quand le prochain projet?? 🙂

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

1 Commentaire

  • Répondre André Sauvé s'allie avec l'OSM le temps de 3 représentations! | Web et Mascara 17 février 2017 a 10 h 30 min

    […] cet homme pour penser à ce genre de concept. Comme je vous le disais dans un billet précédent (ici), J’ADORE André Sauvé. Quel génie! Son humour est tellement intelligent, philosophe et […]

  • Laisser un commentaire