Art de vivre, Général, Sorties, Sport & Fitness

[Sorties] Au diable le frette!

On va se le dire : y fait frette que l’diable cet hiver. Une belle phrase pour introduire que le week-end dernier, je suis allée me réfugier au Diable Vert.

Jeu de mots plate, j’en conviens, mais activité pas plate pantoute, croyez-moi. 

Situé dans les montagnes de l’Estrie, tout près du mont Sutton, le Diable Vert est un endroit parfait pour profiter des beautés de l’hiver, même si y fait frette que l’diable!

Pour ma part, j’ai logé dans un petit refuge pour quatre personnes, mais il y a plusieurs autres possibilités qui s’offrent à vous : Treegloo, refuges dans les arbres, grand refuges, de quoi passer tout l’hiver là sans s’ennuyer.

Source : diablevert.com

Source : diablevert.com

À l’accueil, vous avez accès à des traîneaux pour apporter tout votre beau matériel à votre logis : sacs de couchage (les matelas sont fournis et les oreillers aussi), bouffe, vin, bière, ski de fond, raquettes, alouette. On vous prête également une batterie pour alimenter la lampe du refuge.

Après une dizaine de minutes de marche sur un sentier de neige bien tapé, vous arriverez à votre sympathique cabane de bois, qui est, on ne se le cachera pas, frette que l’diable à l’intérieur. Heureusement, un poêle à bois et des bûches en masse permettent de réchauffer la place et d’oublier tranquillement qu’on a les orteils et les doigts gelés.

Mis à part ne rien faire, admirer le feu, boire du vin, manger, dormir, jouer aux cartes (à apporter si vous aimez les cartes), vous pouvez sortir prendre l’air, question que le rien faisage, le feu, le vin, la bouffe et la sieste soient encore meilleurs et bien mérités. De magnifiques sentiers de raquettes et de ski de fond vous attendent juste au pied de la porte de votre refuge. Les sentiers de l’Estrie vous mènent même jusqu’au sommet de Sutton si vous n’avez pas peur d’accomplir une quinzaine de kilomètres en une journée.

Des heures de bonheur et de plaisir. Même pour moi, qui est, à la base, pas une grande fan de ce genre d’activités hivernales. Je vous dis, mis à part le moment où je tirais mes bagages dans le traîneau à 22h le vendredi soir à -22 degrés celcius,  j’ai eu le sourire dans la face tout le week-end. La preuve!  

MP Refuge Diable Vert

Je remercie mon Valentin de m’avoir fait découvrir ce superbe endroit. 

Et parce que c’est lui qui m’a offert ce cadeau hivernal, je n’ai aucune idée de combien ça a coûté. Mais vous avez toutes les informations ici : www.audiablevert.com

Si ça vous tente de vous amuser que l’diable et d’oublier le frette de l’hiver, c’est vraiment une sortie que je vous suggère!

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire