Art de vivre, Culture, Sorties, Télé

[Sorties] L’exposition d’une vie, celle de «La Petite Vie»

Pointe-à-Callière fête les 25 ans du succès télévisé La Petite Vie et je me suis rendue à l’évènement de presse de cette exposition avec une certaine fébrilité. Mon enfance a été remplie de Paul et Paul, de Ding et Dong et de cette émission culte qu’est La Petite Vie. Pour une fille de 38 ans, j’ai trempé dans ces univers très jeune. Donc, j’avais hâte sur un moyen temps de voir cette fameuse exposition.

Moi dans la fameuse cuisine de Moman

Un peu d’histoire, ça te fera pas de tort.

La Petite Vie est apparue sur nos écrans à Radio-Canada en automne 1993. Rapidement, ce sitcom écrit par Claude Meunier fracasse les records de cotes d’écoute. Du jamais vu! Plus de 4 millions de téléspectateurs sont touchés par ce qui s’avère à devenir un véritable phénomène social. Quatre saisons et trois émissions spéciales plus tard, La Petite Vie fait encore, après 25 ans, partie de notre portrait télévisuel. Si tu n’as jamais écouté un épisode, c’est franchement le temps de te rattraper.

La Petite Vie, une critique sociale?

Avoue que tu peux reconnaître un de ces personnages dans ton cercle familial, non? On a tous un cheap, une personne avec de petits problèmes de santé mentale, un fils à maman ou une extrémiste féministe. L’auteur a lui-même calqué le personnage de Popa sur son propre père. Imagine! Ce qui fait la durabilité de cette émission, c’est l’absurde. Le temps n’étant pas défini, le temps peut se permettre un arrêt. C’est pour cette raison que l’auteur n’a jamais cru en un projet de cinéma avec La Petite Vie.

Imaginez-vous Moman dans un centre d’achat? Ça ne fait aucun sens. Mais dans les décors, justement, ça prend tout son sens — Claude Meunier.

Claude Meunier. Crédit photo: Alexandra Loiselle-Goulet

Pis on a du fun dans cette exposition, finalement?

Beaucoup! On peut s’assoir dans la voiture de Popa et y écouter la télé comme dans le générique. On y voit des brides d’inspiration comme des extraits de Les Voisins et les fameux Lundis des Ha-Ha!. Nous sommes amenés à voir les nombreux costumes et même à les revêtir pour nous prendre pour les personnages. Je t’avoue que j’ai franchement eu-là, un plaisir coupable.

Le 2eétage est constitué des décors originaux de la série. On parcourt l’atelier de Popa, la cuisine, le fameux salon où tu peux t’asseoir dans le divan mythique et la chambre à coucher.

Le lit de Popa et Moman!

Les murs y sont placardés d’articles de journaux, de faits divers et de citations. Dans cette grande pièce, tu peux y essayer le bracelet détecteur de mensonges et même y danser la Bamba. On s’y amuse vraiment.

25 ans, ça se fête et c’est à Pointe-à-Callière que ça se passe. Je félicite la directrice générale Francine Lelièvre pour le travail colossal effectué sur cette exposition. Merci à Claude Meunier pour ces si beaux moments. Le rire c’est la base du bonheur et tu m’en as fait vivre des tonnes.

Les dates de l’exposition : du 5 décembre 2018 au 7 avril 2019.

Pour tous les détails, c’est ici!

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire