Art de vivre, Culture, Sport & Fitness, Télé

[Sports] NFL for Dummies

La folie du football débute ce mercredi et vous ne vous sentez pas dans la vague?

 

Laissez-moi vous expliquer le football en quelques lignes. 

Pour quelles raisons, me direz-vous? Eh bien, simplement pour découvrir un nouveau sport, pour épater votre petit ami ou encore pour en mettre plein la vue à votre fréquentation du jour, puisqu’on sait toutes que les hommes sont attirés par les femmes qui aiment le sport… allez savoir pourquoi!

Dans le cadre de cet article, sachez que je vais me baser sur les règles de la NFL, soit le football américain, mais il existe aussi la CFL au Canada.

 


Commençons avec la base

Chaque équipe envoie un total de onze joueurs sur un terrain de 100 verges, plus 10 verges de zone des buts de chaque côté pour un total de 120 verges. Vous ne connaissez pas les verges? Vous êtes mieux de vous y faire, car au football, on ne parle qu’en verges… Pour vous donner une idée, la distance entre deux lignes sur le terrain correspond à 5 verges.


Et le jeu, comment ça se passe?
La mise au jeu consiste en un botté d’une équipe vers la zone de buts de l’autre, et l’équipe qui reçoit le ballon a alors la chance de courir avec pour se positionner le plus près possible de la zone adverse, ou mettre un genou à terre pour s’assurer l’immunité (et ainsi ne pas se faire démolir par l’autre équipe qui arrive à fond de train en face d’elle).Par la suite, et ce jusqu’à ce qu’un point soit fait, qu’il y ait un revirement de jeu (je vous en parle plus loin) ou qu’un « quart » soit fini (vous devinerez qu’il y en a 4 durant un match…), l’équipe en possession du ballon met en place la ligne offensive pour avancer progressivement vers la zone des buts de l’équipe adverse. Pour y arriver, ils ont 4 essais (NFL) pour franchir au minimum 10 verges. Dès qu’ils y arrivent, ils ont droit à 4 essais à nouveau et ainsi de suite jusqu’à ce qu’ils réussissent à transporter, ou attraper, le ballon dans la zone des buts. Lorsque le ballon franchit la zone des buts, 6 points sont alors donnés à l’équipe qui a alors fait un touché (Touch Down) et ils peuvent bénéficier de la chance de faire soit une « transformation », qui consiste à botter le ballon entre les deux poteaux pour obtenir 1 point de plus, soit essayer d’amener le ballon à nouveau dans la zone des buts en un seul essai pour obtenir 2 points supplémentaires. L’équipe peut aussi décider, au lieu d’y aller pour un touché, d’amener son botteur sur le terrain pour qu’il botte le ballon entre les deux poteaux et ce, peu importe la distance qui les sépare du but, pour faire 3 points.

L’équipe qui n’a pas la possession du ballon met sur le terrain sa ligne défensive, soit une gang de gros gars à la « ligne de mêlée » et quelques autres joueurs en arrière. Leur but est très simple : ils doivent réussir à contenir l’offensive de l’autre équipe pour empêcher le porteur de ballon de se frayer un chemin dans leur zone et ainsi gagner son essai (franchir 10 verges au minimum).

 

Pour que le ballon revienne à l’autre équipe, il faut soit que l’équipe ait épuisé ses 4 essais, soit qu’ils aient fait un but, soit qu’il y ait un revirement de jeu. Le revirement de jeu, c’est simplement que l’équipe en défensive prend possession du ballon, soit en interceptant une passe, soit parce que le ballon échappe à l’autre équipe et qu’il est récupéré par l’équipe en défensive.

 

Stratégie

Lorsque 3 des 4 essais ont échoué, les équipes procèdent parfois à un « botté de dégagement », dont le but est de faire reculer l’équipe adverse le plus possible. Car à l’endroit où une équipe échoue ses 4 essais, l’autre équipe débute les siens.

Lors de chaque essai, vous verrez les joueurs se parler sur le terrain (cocus) et échanger des codes étranges. C’est que chaque essai est orchestré avec une précision maladive, encadrant les déplacements de chaque joueur dans une stratégie particulière. Par exemple, un « attrapeur de ballon » qui court vers la zone de buts adverse connaît le nombre exact de pas qu’il doit courir avant de crocheter d’un côté et de se retourner pour attraper le ballon, car le jeu qui a été demandé par le quart arrière le précise. C’est ainsi que les 11 joueurs sur le terrain savent parfaitement où ils doivent se placer et quelle est leur tâche dans chaque jeu.

Blitz

L’équipe qui défend son but a, quant à elle, une ligne défensive qui doit empêcher l’autre équipe d’avancer et qui doit ouvrir une brèche dans cette ligne pour permettre aux « secondeurs de lignes » (linebacker) de pouvoir soit faire une attaque directe sur le quart arrière, nommée « blitz », soit rejoindre le porteur de ballon pour l’empêcher d’avancer une fois qu’il l’a attrapé.

 

 

Pour gagner

Le gagnant est celui qui termine le match avec le plus de points… Si ça vous semble simple, assoyez-vous devant votre télé, dimanche prochain! On s’en reparle le lendemain!

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

2 Commentaires

  • Répondre [Lecture] Salon du livre : Découvertes et Coup de coeur PARTIE 2 | Web et mascara 24 octobre 2013 a 20 h 28 min

    […] J’ai eu beaucoup de plaisir à rencontrer Philippe Cantin au Salon du livre, ainsi que son adorable famille. Il est certain qu’en l’absence de hockey, plusieurs fans seront enchantés de se mettre Le Colisée contre le forum sous la dent! D’ailleurs, je suis certaine que Marie-Pierre aurait été enchantée de l’entretenir hockey et baseball, alors que moi je m’en suis tenue à parler d’une autre de ses passions, le football américain! […]

  • Répondre [Video] Tutoriel - Maquillage des Seahawks | Web et mascara 12 juin 2014 a 9 h 31 min

    […] Et pour ceux et celles qui ne comprennent toujours pas le football, prenez quelques minutes pour vous familiariser avec les règles de bases. […]

  • Laisser un commentaire