Sorties, Voyage

[Re-blog] [Voyage] Quoi? T’es jamais allé à Foresta Lumina!

Allo allo! C’est encore moi la fatigante qui titre ses billets en espérant que vous les lisiez en pensant à François Pérusse qui dit  « Quoi, t’aime pas les clémentines! »

C’est parce que je suis allée voir Foresta Lumina en Estrie le week-end passé en prévoyant vous écrire un billet là-dessus. Et là, j’avais pas d’idée de titre, ça fait que j’me suis dit que j’allais reprendre la même formule que mon billet sur l’Ouest canadien. Ça avait bien marché.

Pis c’est l’fun, parce que Foresta Lumina, c’est ben moins loin que l’Ouest canadien. C’est dans le Parc de la Gorge de Coaticook. Tsé, Coaticook, là où ils font de la super bonne crème glacée? Tu peux même aller te sucrer le bec à leur laiterie avant d’aller explorer la forêt enchantée.

Ou devrais-je dire, la SUPERBE et FÉÉRIQUE et MAGIQUE forêt enchantée de Foresta Lumina. Un parcours d’environ une heure dans le bois, où l’on croise des fées et des monstres, des arbres qui parlent, un pont lumineux et une rivière mystérieuse, dans une ambiance sonore à la fois intrigante et fantastique.

View this post on Instagram

#ForestaLumina #magique

A post shared by Marie-Pier (@mariepierpic) on

Une belle marche qui saura émerveiller les petits et les grands. Un 14,79 $ par grand/8,70 $ par petit de 6 à 15 ans et gratuit pour les moins de 5 ans, bien investi.

Pis tant qu’à aller en Estrie, profitez-en pour faire du vélo, boire de la bière de microbrasseries (Coaticook et Magog) ou bien jouer au Glo Golf. Ça, je l’avoue, l’ai pas essayé. Pis que j’en voie pas un me le reprocher sur le ton de François Pérusse. À un moment donné, j’ai une limite de temps pour accomplir des activités.

Pour votre info, pour le dodo, j’ai couché dans le Westfalia de mes amis doctorants au camping du Pont couvert, dans la partie Le secret, pas loin de la rivière. C’était pas enchanteur comme Foresta Lumina, mais c’était un très beau site. De toute façon, dormir avec des fées pis des méchants pis des arbres qui parlent, j’aurais eu peur… Je préfère dormir avec le bruit de mon chum qui ronfle… C’est un peu tannant, mais c’est pas épeurant. 😉

P.S. : Savez-vous pourquoi j’ai décidé d’aller visiter Foresta Lumina? C’est parce que dans l’avion, en route vers l’Ouest canadien, y’avait un producteur de Moment Factory assis à côté de moi. Il nous a montré, à mon chum pis moi, une belle vidéo de ce beau projet-là de forêt enchantée en Estrie, pour nous convaincre d’aller y faire un tour. Mais il a été très poli, il ne nous a jamais dit, sur le ton de François Pérusse : «Quoi, t’a pas encore visité Foresta Lumina!»

De tout façon, s’il nous avait dit ça, je pense que je lui aurais répondu ceci, à la manière de François Pérusse : «Non. À mon retour de l’Ouest canadien, je prévois mettre mes médicaments à jour, MOI. Après ça, on verra pour ta forêt magique en Estrie.»

Mais j’aurais eu tort de lui dire ça, parce que c’était beau en maudit Foresta Lumina.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire