Général

[Général] Maman, RDI et Parizeau

Maman est en vacances. Ce qui veut dire que, selon un ensemble de lois non-écrites et particulièrement obscures, elle a le plein contrôle sur le téléviseur.

La chaîne préférée de maman? RDI et, de préférence, RDI en continu, RDI avec les mêmes reportages qui reviennent aussi vite et aussi tristement que les lessives à faire et les feuilles à ratisser.

Il est 21h47. Nous venons d’éteindre et de nous mettre au lit. J’ai remonté la couette sur mon nez et il me semble entendre «Ici Claudine Bourbonnais» mêlé au rire de Simon Durivage. Mes rêves vont défiler dans une salle de nouvelles, remplie de télés partout, de journalistes, de recherchistes, de plein de monde en -iste.

Pendant les publicités, aujourd’hui, Maman enfonçait la touche mute pour me raconter ses souvenirs de la Révolution Tranquille. Puis des transformations qui ont secoué le Québec. Pas d’un œil d’experte, pas d’un œil de politicologue. Depuis ce qu’elle pouvait voir, de sa région, depuis sa télé, sur le coin de la table, en mangeant sur le pouce, entre deux quarts de travail.

Puis ça lui fait de la peine,quand des gens comme ça meurent. C’est comme si la télé s’éteignait juste un peu. Ça rappelle que la vie est en mouvement et que peu à peu, on ferme la marche. Doucement, sans trop s’en rendre compte. En espérant le meilleur pour ceux devant, guidés, peut-être un peu, par ceux derrière.

C’est comme si la télé s’éteignait juste un peu. Les derniers pixels de RDI s’estompent tranquillement, comme la neige fond au printemps. Ils disparaissent peu à peu, pour nous rappeler qu’un jour, nous laisserons, nous aussi, la télécommande et quelques personnes derrière nous dans un salon vide.

tumblr_lxn3o9Cfgk1qb72iwo1_500_large

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire