Culture, Lecture

[Lecture] Malphas – Grande liquidation

ENFIN! Le dernier tome de la série Malphas de Patrick Sénécal est sorti! Si vous saviez à quel point je ne me pouvais plus de découvrir ce qui se tramait vraiment dans le sous-sol du cégep Malphas à Saint-Trailouin… 

***SPOILER ALERT*** Si vous n’avez pas commencé à lire la série, je vous suggère fortement de passer directement à la section sur mon opinion. Je ne voudrais pas vous dévoiler certains éléments!

Julien Sarkozy est retourné à Drummondville après tous les événements incongrus auxquels il a assisté dans le 3e tome de la série, Ce qui se passe dans la cave reste dans la cave. Mais le mystère entourant le cégep n’est clairement pas résolu. Résistera-t-il à l’envie irrépressible de retourner à Saint-Trailouin pour régler la situation une fois pour toutes?

Cependant, la raison de son départ du cégep et de ce village si loin de la réalité ne peut être remise en question, pour la sécurité de son fils. À l’ère de Facebook, Sarko essaie de reprendre contact avec son ancien complice à la syntaxe particulière, Simon Gracq, sans grand succès. Jusqu’au jour où il lui annonce qu’il veut retourner à Saint-Trailouin…

Notre équipe d’enquêteurs amateurs réussira-t-elle à arrêter les sombres expériences qui se passent dans la cave du cégep? Ce n’est pas moi qui vous le dirai! Mais, souvenez-vous que l’auteur est Patrick Sénécal. On ne finira jamais un de ses livres en se disant « tout est bien qui finit bien ».

 ***FIN DE L’ALERTE!***

 

 

C’est notre maintenant ancienne collègue Lyne Bou qui m’a fait découvrir cette série lorsqu’elle en a parlé dans son article concernant le premier tome, Le cas des casiers carnassiers. Nous sommes toutes deux complètement accros aux romans de Sénécal. De plus, moi qui suis généralement une éternelle princesse oubliée de Disney et qui aime tant les histoires d’amour qui finissent bien, Sénécal réussit à m’accrocher à toutes ses histoires, aussi gore et horribles qu’elles puissent être.

Dans ce cas, demandez à n’importe qui de mon entourage, je me PRÉCIPITAIS en magasin dès qu’un nouveau tome sortait. Et on ne niaise pas avec la lecture. Le mari prépare à souper pendant que Bébé boit son biberon? On lit. Bébé joue dans le bain? On lit. On berce Bébé? On lit. On court faire les corvées, puis on continue à lire (et on fait des cauchemars toute la nuit parce qu’on a également lu avant de se coucher et on s’est endormi la face dans le livre. Nulle page n’a été endommagée par une coulisse de bave lors de la lecture de ce roman.) 587 pages? Pfft. « Pas l’temps d’niaiser », pour citer un grand philosophe de notre époque. #NOT

Je l'ai ri longtemps. Et je la ris encore.

Je l’ai ri longtemps. Et je la ris encore. Et je ne peux pas croire que je viens de mettre sa face dans un article sur mon auteur préféré…

 

 

Bref. Si vous avez suivi la série, je vous suggère de courir à la librairie la plus près de chez vous, ou même à la bibliothèque, pour aller vous procurer le dernier volume de Malphas. Vous ne pouvez vous permettre de faire durer le suspense plus longtemps. Est-ce que j’avais des papillons dans le ventre quand mon mari est allé m’acheter le livre? SOLIDE.

Si vous n’avez pas commencé la série, GO! C’est le temps! Il commence à faire froid (on ignore la semaine après l’Action de Grâces). C’est le moment parfait pour lire une excellente série de Sénécal, série que vous dévorerez en l’espace de quelques jours.

Et si vous n’avez jamais lu de romans de cet auteur, EUH, VOUS ATTENDEZ QUOI? Ben oui, c’est de l’horreur, du policier, du fantastique, ben non c’est pas du tout des romans à l’eau de rose. Mais tout ce qu’il fait est bon. TOUT. JE T’AIME PATRICK SÉNÉCAL! LONGUE VIE À TA CARRIÈRE D’ÉCRIVAIN! (Lyne, notre déclaration d’amour est enfin faite!)

 

Bref, est-ce que je vous ai assez convaincus de le lire? Parce que je peux m’habiller en cheerleader et épeler son nom avec des pompons. Mais bon, j’ai quand même du ménage à faire!

 ______________________________________

Malphas T04 : Grande liquidation
Patrick Sénécal

Éditions Alire
Chez Renaud-Bray : 29,95 $

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire