Culture

[Culture] Ça vient d’où cette tradition (mariage partie 1)?

Qui n’a jamais rêvé de se marier? À l’église, avec la robe blanche, le bouquet, les dames d’honneur et les «best man», le voile, le «vous pouvez embrasser la mariée»?

Le mariage est une tradition en soi, une cérémonie où l’on unit 2 vies, deux âmes sœurs. Mais cette fête est parsemée de plus petites traditions qui ont des origines que l’on ne saurait soupçonner et qui n’ont plus le même sens aujourd’hui qu’avant.

 

Le voile de la mariée

images

Jadis, la mariée était une jeune fille vierge et innocente (Est-ce que c’est encore le cas aujourd’hui? Hum…). Le voile sert alors à la protéger des mauvais esprits qui voudraient s’emparer de sa pureté.

Le voile a aussi 2 autres «utilités»

  1. Souvent, lors des mariages arrangés, le fiancé n’a jamais vu sa promise. Pour éviter qu’il ne la repousse si elle n’est pas à son goût, on lui voile le visage jusqu’à la fin de la cérémonie.
  2. Il y a de cela bien longtemps, les hommes kidnappaient la femme de leur choix (romantique, non?). Le voile servait à cacher les yeux de «l’élue de leur cœur» lors de l’enlèvement, afin qu’elle ne voit pas le chemin qui lui aurait permis de se sauver et de retourner chez elle.

 

 

La jarretièrejarretiere7

La jarretière servait à rapporter un peu d’argent aux nouveaux mariés. La mariée relevait légèrement sa robe, découvrant sa cuisse (et la jarretière). Cette dernière
était alors mise aux enchères et le plus offrant l’acquérait. Tout en ayant le privilège de l’enlever avec ses dents.

La mariée à gauche (et le garçon d’honneur)

Lors de la cérémonie, la mariée se tient à gauche, le marié à droite. Pourquoi? Encore à cause du «kidnapping de la mariée». Le marié tenait de la main gauche sa future épouse et avait la main droite libre pour pouvoir se servir librement de son épée si des opposants à son mariage se manifestaient. (On prend ici en considération que la majorité des gens sont droitiers)

Le garçon d’honneur occupe sensiblement la même fonction. Il se tient proche du marié, épée au poing, prêt à intervenir en cas de grabuge. En anglais, on l’appelle le «best man» (le meilleur homme) littéralement parce qu’il était «le meilleur à l’épée».

 

mariage_155Porter son épouse en entrant dans la maison

Selon la croyance, une mariée qui trébuche en entrant chez elle pour la première fois porte malheur. Pour être certain que cela ne se produise pas, le marié la prend dans ses bras.

D’un côté un peu moins romantique, à l’époque des mariages arrangés, la jeune femme pouvait être moins docile et ne pas souhaiter passer du temps avec son mari. Il l’emmenait donc de force dans leur nouveau domicile conjugal.

 

«Vous pouvez embrasser la mariée»

Au Moyen-Âge, avant de pouvoir embrasser sa femme, le marié devait embrasser le prêtre. C’était le baiser de la paix. Ensuite, le marié embrassait son épouse pour lui transmettre ce baiser. D’où la phrase «Vous pouvez embrasser la mariée».

Au fil des siècles, on a juste gardé «la bonne partie» de ce rituel.

 

Alors? Voulez-vous toujours vous marier?

Personnellement, oui.

Mais je suis bien contente que la tradition «kidnappons notre future épouse» n’ait pas survécu!

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

3 Commentaires

  • Répondre Sabrina Veillette 13 juillet 2013 a 14 h 16 min

    C’est terrible, cette histoire de kidnapping !

  • Répondre [MODE ET VIE] ÇA VIENT D’OÙ CETTE TRADITION (MARIAGE PARTIE 2)? | Web et mascara 17 juillet 2013 a 11 h 48 min

    […] La dernière fois que je vous ai parlé des traditions du mariage, j’ai énuméré les plus importantes : le voile, la jarretière, la mariée qui se tient à gauche, le garçon d’honneur (best man), porter son épouse en entrant dans la maison et finalement, le fameux «vous pouvez embrasser la mariée». […]

  • Répondre [MODE ET VIE] Ça vient d'où cette tradition d'Halloween? | Web et mascara 24 octobre 2013 a 20 h 40 min

    […] Lors de cette fête, on fait plein de choses : décorations, costumes, porte-à-porte pour des bonbons… Mais pourquoi? J’ai fait quelques petites recherches et j’ai des réponses pour vous! Je sais, je trippe un peu trop sur l’origine des traditions (comme je l’ai déjà prouvé ici, ici et ici!) […]

  • Laisser un commentaire