Culture

[Culture] Ça vient d’où cette tradition?

Pourquoi on se donne la main ou des bises ou des cadeaux de Noël ? Pourquoi certains mots prennent 2 consonnes ou pourquoi la mariée porte un voile ? Pourquoi on fait des épluchettes de blé d’Inde ou pourquoi les fantômes sont représentés par des draps flottants ? Pourquoi on dit le Bonhomme Sept Heures ou partir en «lune de miel» ? POURQUOI ?

D’où viennent ces traditions et ces expressions? On ne se pose pas la question, mais se sont des choses qui font partie de nos vies, de notre culture collective. Pourtant, il a bien fallu que ces traditions naissent.

Alors ? Curieuse de savoir comment ça s’est passé ?

Évidemment, je ne peux pas tout vous révéler aujourd’hui… Je commence avec un petit top 5 qui m’a le plus intéressée lors de mes recherches !

 

  •  Le Bonhomme Sept Heures

Un classique pour faire peur aux enfants : «Va te coucher ou le Bonhomme Sept Heures va venir te chercher!» En fait «Bonhomme Sept Heures» vient du terme anglophone «bone setter» : une personne qui «raboutait» les gens en leur replaçant les os. Un genre de chiro avant son temps. Quand le «bone setter» venait soigner quelqu’un, le patient gémissait ou criait de douleur. Ce qui terrorisait les enfants. Et le terme est resté.

baillement2

  •  Mettre sa main devant sa bouche quand on baille

Aujourd’hui, on appelle ça être poli. Mais avant, ce geste était motivé par la peur. Dans une expiration trop forte, notre âme serait tentée de sortir, de s’enfuir. Si tu perds ton âme, tu perds ta vie. Alors les gens mettaient leurs mains devant leur bouche pour retenir leur âme et ainsi rester vivant.

 

  • Croquemort

Avant (je pourrais pas dire de date précise, mais ça fait un très, très, très long moment. Je pourrais même employer le mot JADIS), pour être certain qu’une personne était bel et bien décédée, une personne chargée de la vérification devait mordre violemment l’orteil du défunt. (Généralement le gros orteil). S’il ne se passait rien, c’est que la personne était morte et déclarée comme tel. D’où l’origine du mot «croquemort». (Je tiens à préciser que c’était un travail comme un autre, qui se transmettait de père en fils.)

 

 

fantome-pousse-femme-nest-lui-L-yR6dyA

  • Un fantôme de draps

D’où vient l’image que l’on se fait qu’un fantôme est en fait une personne recouverte d’un drap? Pendant longtemps, les gens enterraient les morts dans des linceuls (des draps de lins blancs). En s’imaginant que les défunts reviennent à la vie, ils se les imaginaient donc recouverts de leur drap mortuaire.

 

  • Se serrer la main

Cette tradition remonte au temps des chevaliers. Ils étaient armés et souvent en conflit. Le fait de se serrer la main prouvait que ni l’un ni l’autre n’était armé et qu’il pouvait ainsi discuter sans crainte de se faire attaquer. Dans certaines régions, les hommes allaient même jusqu’à se serrer l’avant-bras pour être certain qu’aucun poignard n’était dissimulé dans la manche.

 

Alors? Le saviez-vous? Est-ce que je vous ai appris des choses ou pas du tout? Est-ce que ça change la façon dont vous voyez maintenant ces traditions et expressions?

J’en ai encore beaucoup d’autres : sur Noël, l’Halloween, le mariage, Pâques, les rites funéraires… Mais je voulais simplement vous mettre l’eau à la bouche!

Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez surtout pas à les partager, c’est toujours étonnant de voir d’où viennent nos gestes de tous les jours.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire