Art de vivre, Santé & Sexualité

[Sexo] Man, I feel like a Woman!

Alors voilà.

Je suis dans le bus pour revenir chez moi après une longue journée à l’université, et puis en face de moi sont assises deux femmes dans la cinquantaine. L’une arbore une parure «bling-bling» de madame, et l’autre est proprement habillée, mais paraît très naturelle.

Ce qui m’a particulièrement marquée est la courbe épilatoire haute et arquée du sourcil de madame Bling. Pourquoi si haut d’après vous? Eh bien pour paraître plus jeune voyons! Dans le monde de l’esthétique, on s’entend pour dire qu’un sourcil défini et arqué va mettre en valeur le regard, et accentuer beauté et jeunesse.

M’ouais… Sur une femme de vingt ans, j’dis pas, mais rendue à cet âge-là, c’est moyen; ça me fait penser à Cruella D’enfer avec ses sourcils hautains…

 

Ce qui me dérange chez certaines femmes de quarante et cinquante ans, c’est le manque de naturel, le «repimpage» exacerbé de leurs atouts de séduction dans un effort ultime de se faire reluquer ou cruiser par des jeunes hommes.

Célibataire ou non, la femme style «wannabe cougar» est avide des regards de la gente masculine, avide de se faire confirmer dans sa féminité, se rassurer qu’elle «l’a encore». Pour regonfler son estime de soi (surtout sexuel), elle se conforme à un standard de look qu’on reconnaît de plus en plus, et elle ne m’en rend que plus désolée. Désolée, parce que surtout nous les femmes, on se bat toute notre jeune vie pour réussir à s’aimer et s’accepter, à se faire respecter, et à s’épanouir. À quoi cela sert-il de se battre être bien dans sa peau et indépendante sexuellement si c’est pour en revenir à cela lorsqu’on se retrouve entre deux âges?

À l’âge où nos hormones nous font des misères, il est normal de douter un peu, mais je vous en prie, restons naturelles, confiantes, et souriantes; c’est bien plus attirant. Enfin, il me semble… Non?

 

D’ailleurs, toujours dans l’autobus, madame Bling gigote sur son banc et essaie de se soustraire à mon regard, très mal à l’aise du regard d’une jeune femme sur elle. Je la laisse tranquille et je scrute madame Nature pour faire changement. Au bout de quelques instants, elle sent qu’on la regarde et lève les yeux sur moi. Elle soutient mon regard deux ou trois secondes, puis m’esquisse un petit sourire poli et reprend sa lecture sans malaise.

Drôle la vie de femme.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire