Général, Histoire de filles, Société

[Société] La rentrée : Hommage à ma classe

 

C’est la rentrée scolaire et, pour moi, c’est l’occasion parfaite pour exprimer ma gratitude envers ceux et celles qui me permettent de persévérer jour après jour, dans mes études. C’est pour cette raison que je voulais en profiter pour faire un hommage à ma classe. En mai dernier, j’ai commencé ma première session du mauvais pied. Pour ceux et celles qui me lisent, je voudrais vous partager mon expérience, pour ne pas que vous fassiez la même erreur.

 

Mon groupe, ma classe, mes IG/Mai17,

 

Je me sens << téteuse >>, mais cette petite lettre vient du fond du cœur. Ça fait un bon moment que je pense à vous dire ce que je ressens envers vous. Je n’ai pas trouvé le bon moment pour le faire. Je sais aussi que si je le fais devant vous, mes yeux vont devenir humides, mon mascara va couler, mes propos vont devenir incohérents. En plus, si vous me prenez dans vos bras pour me réconforter, j’aurai peur de salir vos vêtements avec mes larmes. Alors, ce petit mot est ma façon de transmettre l’amour que j’ai pour vous sans les inconvénients qui viennent avec.

 

Ceux qui m’accompagnent durant la semaine. Ceux qui me voient arriver dans tous mes états, en pyjama comme sur mon 31. Ceux qui doivent endurer mes changements d’humeur dû en grande partie par mon insomnie. Ceux qui m’endurent quand je suis fatiguée et quand je me trouve drôle. Quand je suis arrivée, j’étais dans un état d’esprit où je ne voulais rien savoir de vous. Pas par méchanceté ni par snobisme (est-ce que ça se dit?) De toute façon, c’était un énorme pas pour moi de retourner aux études, après une année sabbatique pour raison de santé. J’avais en tête, au départ, d’arriver à l’école, de faire ce que j’avais à faire et de rentrer chez moi pour me coucher. Je ne voulais rien savoir de mettre de l’énergie à m’intégrer, d’apprendre à vous connaître et de passer du temps avec vous quand je pouvais simplement dormir. C’est la plus grosse erreur que j’ai faite depuis que je suis à ce collège. Je suis contente de m’en être rendu compte avant qu’il ne soit trop tard et que je passe à côté de tous nos moments. J’ai eu le déclic la fois où je suis finalement allée à un de nos 5@7. Vous rencontrer m’a fait énormément de bien, même beaucoup plus que vous ne pouvez l’imaginer! Vous êtes tous tellement attachants à votre façon. En pensant à vous, un sourire m’apparaît aussitôt. J’ai en tête vos mimiques, vos personnalités, vos caractères, nos moments de folie, etc. Il nous reste encore un an à passer ensemble et c’est avec enthousiasme que je vous retrouve, en ce début de session. Bon, je vais arrêter ma déclaration d’amour ici… sinon, ça va devenir un livre et non une lettre. En terminant, c’est sans aucun doute que je compte vous garder dans ma vie, après le programme, pour ceux et celles qui le désirent. Je ne pouvais simplement pas passer un jour de plus sans que vous sachiez à quel point vous comptez à mes yeux. Je vous aime de tout mon cœur!

La morale de mon mauvais départ est : laissez-vous une chance! Laissez-vous une chance de vous ouvrir aux autres et au monde. Vous pourriez être agréablement surpris! Finalement, l’école ce n’est pas si pire que ça!* (*Cette phrase est sponsorisée par le Ministère de l’éducation) Sur un ton plus sérieux, trouvez un programme où vous êtes bien, où vous vous sentez à votre place et faites confiance à la vie!

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire