Art de vivre, Culture, Musique, Sorties

[SORTIE] LA FÊTE DE LA MUSIQUE DE TREMBLANT

C’est mardi le 12 août dernier que j’ai eu la chance d’assister au lancement de la programmation de La Fête de la Musique de Tremblant par la directrice artistique de cette fête Angèle Dubeau.

Normalement je vous offre la chronique tout de suite après, mais en tant que nouvelle itinérante temporaire (pour cause de moisissure dans mon appartement – je vous épargne les détails) je n’ai pu partager ça avec vous plus tôt. Bonne nouvelle, cette fête aura lieu du 29 août au 1er septembre 2014, vous avez donc amplement le temps de vous prévoir des petites vacances à Tremblant!

16e édition

Angèle très fière de présenter la programmation

Angèle très fière de présenter la programmation
Crédit photo: Eric Tremblay

On pouvait facilement voir la fierté qu’Angèle arborait lorsqu’elle nous a dévoilé la programmation de la 16e édition. « La formule est toujours la même, c’est la fête de toutes les musiques. C’est un podium d’exception pour des artistes d’ici dans le décor merveilleux de Tremblant. » Elle soulignait, puisqu’elle est elle-même musicienne, l’ironie d’être souvent plus connu à l’extérieur du pays que chez soi. Une des principales raisons d’être de cette fête est donc d’offrir une vitrine aux artistes de chez nous et de pouvoir constater à quel point il y a du talent au Canada.

Une fête accessible

Le mot “accessible” qu’Angèle a choisi est vraiment à l’honneur et sous toutes ses formes. Un seul endroit pour tous les spectacles ainsi qu’une très grande diversité d’artistes pouvant plaire à tous les goûts. On pourrait croire que c’est une Fête surtout pour la musique classique, mais non, plusieurs types de musique sont à l’honneur et la qualité des présentations est à souligner. Au fil des ans, les gens ont su lui faire confiance et savent qu’elle choisira des artistes de haut calibre. Angèle nous présente ses coups de cœur durant 4 jours, des jeunes artistes fleurissants jusqu’aux noms déjà connus.

Comme La Fête de la Musique est gratuite, vous pouvez choisir d’aller voir un spectacle en particulier ou simplement vous arrêter un peu pendant une randonnée en vélo ou une activité plein air dans cette magnifique ville. Aucune raison de manquer cette chance de découvrir de nouveaux artistes d’ici.

Habana Café avec ses rythmes cubains

Habana Café avec ses rythmes cubains
Crédit photo: Eric Tremblay

 

Le jeune violoniste Kerson Leong

Le jeune violoniste Kerson Leong
Crédit photo: Eric Tremblay

La programmation

Je vous invite à visiter le site internet pour découvrir la programmation riche et diversifiée de La Fête de la musique de Tremblant 16e édition. Pour n’en nommer que quelques-uns, il y aura la soprano Nathalie Choquette, la très connue Ariane Moffatt (qu’on aime déjà beaucoup), le duo mère-fille avec la jeune pianiste Karin Kei Nagano et Mari Kodama, Habana Café avec ses rythmes cubains ainsi qu’Angèle Dubeau elle-même avec des amis et amies.[1]

Mes petites questions pour la sympathique Angèle Dubeau

Mes petites questions pour la sympathique Angèle Dubeau
Crédit photo: Eric Tremblay

L’accessible Angèle

Il n’y a pas que ce festival qui est accessible, Angèle Dubeau était très généreuse de son temps et de ses réponses. J’ai demandé à cette très sympathique femme, pour elle personnellement, comment elle décrirait cette Fête si elle devait utiliser un seul mot. Sa réponse? 4 mots – « Du gros bonheur, partage, accessibilité et passion!» Elle a fondé cette fête pour partager la scène avec d’autres talents musicaux et pour célébrer leur passion commune pour la musique. Cette combinaison la rend plus qu’heureuse d’animer cette 16e édition.

La Fête de la musique est une porte pour plusieurs jeunes artistes. Je lui ai demandé si elle avait une vitrine comme celle-ci à ses débuts durant un festival ou une fête qui l’avait particulièrement marquée. Comme elle a commencé le violon à 4 ans, elle se souvient donc des concerts annuels qui avait lieu à Joliette. Elle dit avoir plusieurs de ces petits moments magiques durant son accession vers le milieu professionnel. Elle se dit chanceuse d’avoir eu un contact très jeune avec le public et que c’est la raison principale qui lui a fait passer par-dessus les moments de dur labeur. Cette femme émane d’ailleurs beaucoup d’amour pour son public et lui porte une grande reconnaissance.

Cette femme et cette Fête de la musique furent de belles découvertes pour moi. J’espère que vous pourrez en dire autant après le 1er septembre. C’est un rendez-vous à Tremblant!



[1] Communiqué Québécor, La Fête de la Musique de Tremblant 2014

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire