Culture, Télé

[Sport] Lance et Compte, La Déchirure : raccommodant

La transition de l’été vers l’automne se passe toujours incroyablement bien chez moi. C’est une période fertile en énervement en raison de la rentrée télévisuelle. La fille ne tient plus en place : anticipation, annulation de soupers et de sorties afin de ne rien manquer, surlignage de titres dans le télé-horaire, cellulaire en mode silence, popcorn, bière.

Je me dois de vous glisser un mot et de vous faire un portrait rapide de mon plaisir coupable depuis le 9 septembre 1986 très exactement, date de diffusion du tout premier épisode de Lance et Compte. J’étais jeune, jeune, jeune, mais je suivais cette série et je trouvais cute Pierre Lambert, belle Suzie Lambert et comiques Lulu et Nounou.

 

Le chat (pour les intimes)

 

L’annonce du lock-out dans la LNH me rend quelque peu nerveuse. Ne pas avoir de hockey les mardis, jeudis et samedis soirs me rendra possiblement confuse et déstabilisée pour un certain temps. Timing parfait donc pour le décollage de la 8ème saison de Lance et Compte : La Déchirure. Cette nouvelle saison sera, en effet, plutôt raccommodante pour tout amateur de hockey présentement déchiré. Elle sera notre baume en nous offrant notre petite dose de hockey hebdomadaire, avec son jargon, son énergie et ses engueulades derrière le banc.

 

Le but du National, le numéro 13......

 

On se souvient

Première saison de Lance et Compte : 1986. S’en suivront, deux autres saisons, six téléfilms en 1990 et 1991, quatre saisons «nouvelle génération» de 2002 à 2009, le film en 2010 et cette nouvelle saison, la 8ème. Parenthèse : en France, le titre Lance et Compte est devenu…. attention…. « Cogne et Gagne ». Oh boy.

 

Personnages marquants :

Outre les personnages qui sont désormais encrés dans l’imaginaire des Québécois, qui sont là depuis 1986 et qui tiennent la série sur leurs épaules encore aujourd’hui, on a aimé :

  • Jacques Mercier, sa femme Judy et son fils Jimmy ;
  • Mac Templeton et sa moustache ;
  • Linda Hébert que l’on voulait égorger ;
  • Jojo et ses cheveux ;
  • Lucie Baptiste et ses yeux ;
  • Bouboule qui n’est plus… ;
  • Mike Ludano parce que trop sexy ;
  • Danny Ross.

 

Un p'tit nouveau dans l'équipe

 

Ils y étaient aussi :

Jean Leloup (hé oui… Saison 3 / Épisode 2), Roy Dupuis, Jean-Michel Anctil.

 

La Déchirure

Le coup de sifflet de l’arbitre s’est fait entendre, c’est un départ pour la nouvelle saison du National. Avec de nouveaux personnages (les talentueuses Alice Tran et Bianca Gervais d’une part, Bob Hartley d’une autre part…), de nouvelles répliques croustillantes de Marc Gagnon et de nouvelles impatiences de Lulu envers Maurice.

À travers cette folle folie qu’est la rentrée télévisuelle américaine, avec des nouveautés à la tonne, des valeurs sûres qui reviennent en force et des acteurs qui ne laissent personne indifférent (des fleurs à Claire Danes, Matthew Perry, Neil Patrick Harris et Steve Buscemi), ma plage horaire du mercredi 21h-22h est réservée à une série québécoise. Indélogeable.

 

Lance et Compte, La Déchirure : Mercredi, 21h à TVA.

Et pour ceux qui ont le National tatoué sur le coeur, allez, aimez la page Facebook!

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire