Culture, Écriture

Tiens, pourquoi pas? Je vais écrire un roman en 1 mois!

 Le National Novel Writing Month, mieux connu sous l’acronyme NaNoWriMo, est un événement qui se déroule du 1er au 30 novembre. Vous n’en avez jamais entendu parler? Laissez-moi vous le faire découvrir.

 

Le principe de base est fort simple : chaque participant doit écrire le premier jet d’un roman d’au minimum de 50 000 mots durant le mois de novembre. Pas un jour de plus, ni de moins!

 

Si cela vous semble pratiquement impossible, sachez que c’est un objectif atteignable (avec beaucoup de volonté!). En effet, l’objectif de 50 000 mots correspond à 1 667 mots par jour, rien de moins! À titre comparatif, cet article comporte 576 mots, titre inclus…

 

Source : NaNoWriMo.org

Source : NaNoWriMo.org

NaNoWriMo est un organisme à but non lucratif qui vise à stimuler l’inspiration, encourager et développer la structure nécessaire aux enfants comme aux adultes d’atteindre leur potentiel créatif. Les participants écrivent leur histoire sur le support de leur choix, avec les outils qui leur conviennent, et sont invités à entrer le nombre de mots atteints sur leur site web, idéalement tous les jours. À la fin du mois, le nombre total de mots est entré et le texte est soumis pour révision du nombre de mots. Il est à noter que le manuscrit n’est pas lu, simplement passé dans un logiciel de calcul de mots avant d’être détruit (vous pouvez même envoyer votre manuscrit « pêle-mêle », soit après l’avoir passé dans un logiciel qui mélange tous les mots, afin d’être certain que personne ne mette la main sur le fruit de votre labeur). Chaque participant ayant atteint l’objectif de cinquante mille mots est considéré comme gagnant. Divers prix, notamment la publication du manuscrit, sont alors départagés entre ces derniers.

 

Si plusieurs personnes se plaignent que NaNoWriMo encourage les gens à écrire des romans-poubelles ou à publier le résultat d’un premier jet, sachez que leur mission est tout autre. En effet, le but de participer à NaNoWriMo n’est pas de soumettre son manuscrit dès le mois de décembre, mais plutôt de développer une discipline de travail avec un objectif qui répond à une contrainte de temps. À la suite de ce premier jet, l’écrivain sérieux a tout intérêt à laisser son travail reposer quelque temps avant de le reprendre et de procéder à la relecture, à la révision et à la réécriture du texte s’il a l’intention de le soumettre à une maison d’édition. NaNoWriMo permet simplement de se donner un objectif de travail clair, une technique de travail avec écriture quotidienne et, surtout, le soutien de toute une communauté de passionnés avec qui vous pouvez échanger.

Source : Amanda Mabel

Source : Amanda Mabel

 

En effet, lors de l’inscription, le lieu de résidence est pris en considération pour proposer un forum qui répond à la réalité géographique. Dans mon cas, Montréal est le lieu à proximité et, grâce au forum, j’ai découvert un groupe Facebook où les gens se motivent et s’invitent à se rencontrer pour un café et échanger sur leur progression, proposer de faire la relecture d’un collègue ou simplement se motiver à poursuivre! Ainsi, adieu le syndrome de la page blanche! Vous avez tout le support nécessaire pour atteindre votre objectif!

 

 Il n’est pas trop tard pour vous inscrire. Après tout, vous n’êtes que 3 jours (5000 mots) en retard sur les autres! 😉

 

 

Si vous voulez me suivre, je vais tenter de garder à jour mes progrès sur ma page Facebook!
Venez m’encourager! 🙂

 

2014-11-02 001 002 COPY

Source : Audrey Gauthier

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire