Art de vivre, Trucs et astuces

[Trucs et astuces] Bonjour, doux matin d’hiver !

Comment (sur)vie-t-on un lundi de février sous un  accablant –30°C?

Non, mais. Sérieusement. Je ne peux pas croire que je suis en train de passer outre mon 8e hiver à Montréal. Telle une fleur. Comme si de rien n’était. Je m’entends encore répondre à mes compatriotes français à leur fameuse question :

–       Alors, l’hiver, c’est pas trop froid là-bas?

Pis moi, pour nous défendre (parce que Montréal, ce n’est non plus l’Alaska), de répliquer :

–       Oh mais, tu sais, bien couvert, bien chaussé et surtout les extrémités bien au chaud, ce n’est pas si froid que ça un hiver à Montréal! Vraiment! Le secret? Il s’agit d’un froid sec.  C’est ça. C’est un froid sec, donc ce n’est pas froid!

Euh…???????? 

Va falloir m’expliquer comment je fais aujourd’hui pour braver la tempête de petits cristaux glacés qui fouettent mon pauvre minois que j’essaie tant bien que mal de cacher derrière ma grosse écharpe. Même sous mon capuchon à fourrure, ben mes pauvres joues rosies ont sincèrement l’impression de congeler. Je marche jusqu’à l’autobus dans cet effroyable coup de vent en me disant que ça forge le caractère. Ne nous plaignons pas. On se surprend à se mettre sur un mode off. Advienne que pourra.

Il ne peut rien nous arriver de pire! Attendre le bus 20 minutes de trop, peut-être. Entrer dans l’autobus avec des larmes qui nous coulent sur les joues, aussi. Pis quand on a atteint un seuil de chaleur confortable, qu’on se sent douillet si on a la chance d’être assis à l’heure de pointe, ben on doit ressortir pour marcher jusqu’au bureau, tsé… Ah oui, et à 17 h, quand il fait nuit, on fait quoi? Ben on recommence, pardi!

 On «s’entend-tu» que ce jour-là, ben t’as moyen envie d’aller t’entraîner au gym parce que l’idée de marcher 10 minutes te semble être la remontée du Mont-Blanc?

Alors on fait quoi, nous, pour avoir l’impression que cette journée doit bel et bien exister?

Heureusement, il y a 1001 façons de trouver du réconfort. Ça ne dépend que de notre volonté. Prendre soin de nous. À défaut d’avoir un bon feu de foyer devant lequel on pourrait s’effarer avec un bon verre de vin et mettre KO notre envie de productivité, yen a des pas mal des astuces qui vont nous donner l’impression qu’on n’est pas des marmottes, nous. Rentrer chez soi et se cacher sous la couette, c’est non. Refus catégorique.

Pour un lundi qui avait mal débuté, je me suis surprise à bien le terminer.

Un, je me suis dit, pas question que je me passe de mon yoga hebdomadaire faute à ce maudit hiver qui n’en finit plus.  Je me suis donc entraînée à la maison. J’ai trouvé une vidéo complète d’un cours de Power Yoga d’une heure qui répondait tout à fait à mon niveau sur Youtube. Je vous la partage, parce que c’est la première fois que je m’entraîne avec une vidéo, et j’ai trouvé ça vraiment efficace.

1 heure de Power Yoga tous niveaux.

 Deux, ça m’a même donné l’énergie de cuisiner! Une bonne portion de légumes en préparant mon fameux potage / purée à la courge musquée et au curry. (Oui, tout est dans le mixage et la dose d’eau) Mais je vous assure que, même si mes invités qui ont eu la chance d’y goûter ne sont pas unanimes sur la texture, il s’agit sincèrement d’une recette gagnante. Recette ici.

Trois, tout en découpant mes légumes, je me suis laissée bercer par ma playlist relaxante favorite que j’écoute en boucle en ce moment de Kygo.

Petit plus : elle nous donne sincèrement l’impression d’être n’importe où. Sauf ici.

 Finalement, je me suis surprise à avoir l’énergie d’écrire cet article. Oui. Un lundi soir.

Voilà donc un beau lundi de février sous  –30°C, bel et bien terminé.

 photo

Dans un mois, c’est le printemps.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire